Baisse inédite des ventes d'infrastructures IT pour le cloud au deuxième trimestre

Evolution des ventes des principaux fabricants d'équipements d'infrastructures cloud entre les deuxièmes trimestres 2018 et 2019. Source : IDC

Evolution des ventes des principaux fabricants d'équipements d'infrastructures cloud entre les deuxièmes trimestres 2018 et 2019. Source : IDC

Les dépenses en équipements d'infrastructures IT des opérateurs cloud se sont repliées de plus de 10% entre avril et juin derniers. L'évolution des ventes aux opérateurs de cloud privés restent positive mais trop faible pour amortir la faible demande de leurs homologues du cloud public.

Coup de tonnerre sur le marché mondial des Infrastructures IT. Au deuxième trimestre 2019, les achats de serveurs, de systèmes de stockage et de commutateurs des opérateurs de cloud publics et privés ont chuté de 10,2% à 14,1 Md$ (+3,1% en Europe de l'Ouest) comparés à la même période en 2018. Selon IDC, qui publie ces chiffres, c'est la première fois depuis de nombreux trimestres que l'évolution de leurs investissements passe en territoire négatif. En 2018, ils avaient progressé de plus de 40% et connaissaient encore une hausse de 28% lors du premier trimestre de cette année. Au vu de ce bilan, le cabinet d'études anticipe désormais que le marché se contracte de 2,1% sur l'ensemble de 2019, soit 4,9 points de moins que ce sur quoi il tablait jusqu'ici.

Décrochage de 15% sur le segment du cloud public

Le secteur souffre de la faible demande des opérateurs de cloud public, et notamment des plus importants d'entre eux, dont les dépenses constituent la plus importante partie de ses revenus. Entre avril et juin derniers, elles ont baissé de 15,1% à 9,4 Md$. Un tel recul ne peut être contrebalancé par les achats des opérateurs de cloud privé qui ont atteint 4,6 Md$, portés par une progression de seulement 1,5%. Sur l'ensemble de l'année 2019, ils devraient enregistrer une hausse de 8,8%, contre une baisse de 6,7% pour les dépenses des opérateurs de cloud publics. Sur cette base, IDC anticipe que les achats annuels d'équipements destinés aux infrastructures cloud, publiques et privées, représenteront 49% de l'ensemble des revenus des constructeurs de solutions d'Infrastructures IT.

L'analyse de la demande des opérateurs cloud montrent que ce sont leurs dépenses en serveurs et systèmes de stockage qui tirent l'ensemble de leurs investissements vers le bas. Elles sont respectivement attendues en baisse de 2,4% et 6,8% sur 12 mois en 2019. En revanche, leurs acquisitions de commutateurs devraient s'apprécier de 13,1%. Représentant 33,8 Md$ à l'année, les achats de serveurs constituent le premier poste de dépenses des opérateurs de cloud public en matière d'Infrastructures IT.

Cisco et Inspur échappent au retournement du marché

Vu son positionnement fort sur les équipements réseaux, il n'est pas étonnant que Cisco soit un des seuls gros fournisseurs des opérateurs cloud à avoir enregistré de la croissance au deuxième trimestre. Ses ventes ont cru de 7%, confortant sa position de numéro trois du secteur avec 7,8% (+2,4 points) de parts de marché (PDM). A la seconde place, HPE est parvenu à sauver les meubles avec des revenus stables qui lui confèrent 12,4% (+1,2 point) de PDM. Bien que numéro un en s'adjugeant 16,7% de la valeur totale du marché des infrastructures cloud, Dell n'aura pas bénéficié de la prime au leader avec -8,2% de chiffre d'affaires en moins. Nageant à contre-courant, le fabricant chinois de serveurs Inspur a fait croître ses ventes de 18,9%. Il prend ainsi la quatrième place (5,8% de PDM) du classement d'IDC devant Lenovo.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité