Binary Tree confie la gestion de son réseau de partenaires à Dixtree

Frédéric Demajean (à gauche), co-fondateur de Dixtree, et Fabrice Barbier, channel manager de Binary Tree en EMEA , durant les Tech Days de Microsoft

Frédéric Demajean (à gauche), co-fondateur de Dixtree, et Fabrice Barbier, channel manager de Binary Tree en EMEA , durant les Tech Days de Microsoft

L'éditeur Binary Tree et le distributeur Dixtree font stand commun sur les Tech Days de Microsoft qui se tiennent jusqu'au 14 février à Paris. Cette association découle du contrat de partenariat signé entre les deux sociétés en novembre dernier. Dans ce cadre, l'éditeur de solutions de migration de messagerie a confié au distributeur l'exclusivité de la commercialisation de ses solutions auprès de ses partenaires en France, en Belgique, au Luxembourg et en Suisse Romande. Jeune société créée en 2012, Dixtree a été fondée par deux anciens collaborateurs de Binary Tree, Frédéric Demajean et Guillaume Meister. Ils oeuvraient tous deux au développement des ventes de l'éditeur dans les régions Europe du Sud, Moyen-Orient Afrique. « Plus que le rôle de distributeur, nous jouons celui de représentant local de Binary Tree. A ce titre, nous sommes, par exemple, en mesure de certifier les revendeurs sur ses produits pour son compte.», explique Frédéric Demajean.

Un réseau de 25 partenaires à animer

Effectivement chargé d'assurer la fourniture des solutions de Binary Tree aux partenaires, le distributeur va aussi intervenir activement dans les projets de migration de messageries eux-mêmes. « Un projet de migration de messagerie comprend deux grandes phases, dont la première, le build, consiste à mettre en place les environnements techniques nécessaires. Il s'agit d'une étape très complexe que Dixtree va assurer, même si les ventes de licences réalisées lors de cette étape sont faites par nos partenaires. En revanche, la seconde phase, le run, est confiée dans 95% des cas à un partenaire de Binary Tree », détaille Frédéric Demajean.
Avant de signer avec le distributeur, Binary Tree ne commercialisait pas systématiquement ses solutions en indirect en France. L'éditeur qui dispose d'une quarantaine de client dans l'Hexagone va désormais faire passer la quasi-totalité de ses ventes par son réseau de 25 partenaires. Ceux-ci sont répartis en trois grands types : les grands intégrateurs (Avanade, Sogeti, GFI...), les pure players Microsoft (certifiés la plupart du temps Cloud Essentials) et les grands revendeurs comme Econocom, Computacentr ou encore Comsoft.

Élargir le panel de services des partenaires autour de la messagerie

« Durant les mois qui viennent, nous allons développer dans le cloud Azure de Microsoft des plates-formes de migration et de co-existence de messagerie auxquelles nos partenaires pourront accéder comme à un service. Ces outils vont simplifier la mise en oeuvre des projets et baisser les coûts pour les clients », indique Frédéric Demajean. L'éditeur et son distributeur ont également profité des Tech Days de Microsoft pour lancer le programme SMART à destination des revendeurs. Le dispositif doit permettre aux partenaires de commercialiser et déployer les solutions de Binary Tree en établissant des jalons et des procédures. Il est mis en oeuvre autour de la solution E2E lancée par l'éditeur il y a 18 mois. Elle permet aux entreprises de migrer d'une version de la messagerie Exchange vers une autre et de revenir à la version antérieure si elles le souhaitent. Une nouveauté pour l'éditeur qui se concentre historiquement sur la migration des messageries Notes vers Exchange. « Jusqu'ici nos produits n'avaient plus d'utilité pour les clients une fois les projets de migrations achevés, schématise Fabrice Barbier, le channel manager de Binary Tree en EMEA. Avec E2E, nous proposons des fonctions auxquelles les entreprises vont faire appel pour migrer leurs messageries mais aussi pour les gérer au quotidien. De fait, nos partenaires vont pouvoir proposer un panel de services plus étendus et sur une plus longue période à leurs clients. »

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité