Broadcom tente d'apaiser la colère de ses partenaires

Broadcom, par le biais de Ahmar Mohammad (vice-président, Partenaires, Services managés et Solutions GTM de VMware), fait un geste auprès de ses partenaires. (crédit : D.R.)

Broadcom, par le biais de Ahmar Mohammad (vice-président, Partenaires, Services managés et Solutions GTM de VMware), fait un geste auprès de ses partenaires. (crédit : D.R.)

Quelques jours après le coup de sang de l'association Cloud Infrastructure Services Providers in Europe (Cispe) envers Broadcom et ses hausses de prix qu'elle a qualifiées de massives et d'injustifiées, le propriétaire de VMware espère de nouveau calmer le jeu avec ses partenaires.

Les derniers mois ont été pour le moins compliqués entre VMware by Broadcom et ses partenaires. Après le tollé suscité par la fin des licences perpétuelles et le virage forcé vers des licences VCF plus chères ayant fait sortir de ses gonds l'association Cloud Infrastructure Services Providers in Europe (Cispe), le fournisseur a tenté de calmer le jeu. Après la montée au créneau du CEO de Broadcom Hock Tan mi-avril, c'est au tour d'Ahmar Mohammad (vice-président Partenaires, Services managés et Solutions GTM de VMware) de livré son explication de texte pour faire redescendre la pression.

Dans un billet de blog, ce dernier a égrainé plusieurs annonces à commencer par le fait que VMware élargit l'accès au VCSP Premier Tier à tout partenaire VCSP Registered Tier existant et qualifié. Concrètement cela signifie que tous les membres actuels du programme de premier niveau VMware Cloud Service Provider (VCSP) conserveront ce statut mais que des exceptions pourront être accordées à d'autres partenaires n'ayant pas encore adhéré à son programme ou qui peuvent "avoir des contraintes réglementaires uniques ou des exigences en matière de données souveraines spécifiques à un pays", a expliqué a expliqué Ahmar Mohammad. Et ce que ce soit dans l'espace économique européen ou au Royaume-Uni ce qui pourrait bien constituer une concession faite par Broadcom au Cispe.

Des délais de grâce allongés

Opération sauvetage également pour les partenaires de VMware qui ont été sortis (ou débarqués) du programme VCSP : ils se voient accorder un délai pour continuer à proposer des services à leurs clients. "Les partenaires qui choisissent de quitter le programme peuvent continuer à servir leurs clients actuels jusqu'à la fin du mois d'avril 2025, à condition qu'ils soient inscrits auprès de Broadcom en tant que partenaire VCSP Registered Tier", indique Ahmar Mohammad. A noter que les partenaires concernés continueront à être facturés par Broadcom et à bénéficier de son support au niveau mondial.

Le fournisseur fait aussi un (petit) geste envers ses partenaires VCSP Registered Tier actuels ainsi que ses anciens VMware Cloud Provider qui ont jusqu'au 31 mai 2024 pour "demander ou recevoir une exception spéciale, s'inscrire auprès d'un fournisseur en marque blanche ou informer Broadcom de leur intention de quitter le programme". Le 31 mai 2024 n'est que la date limite à laquelle un partenaire doit choisir l'une ou l'autre de ces options : chacune de ces options prévoit un délai supplémentaire au-delà du 31 mai 2024 pour mettre en oeuvre les nouvelles conditions du programme fait également savoir Ahmar Mohammad.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité