Celeste signe le rachat de Stella Telecom

« Nous maintenons notre objectif de dépasser les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires dès 2023 » indique Nicolas Aubé, président du groupe Celeste. (Crédit : Celeste)

« Nous maintenons notre objectif de dépasser les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires dès 2023 » indique Nicolas Aubé, président du groupe Celeste. (Crédit : Celeste)

En faisant l'acquisition de son homologue Stella Telecom, l'opérateur Celeste conclut son cinquième rachat en moins d'un an.

L'opérateur Celeste est entré en négociations exclusives pour procéder au rachat de Stella Telecom. Créé en 1997 à Sophia Antipolis, cet autre opérateur évolue sur le marché des entreprises et des collectivités en fournissant des prestations d'accès Internet, d'interconnexion, de téléphonie fixe et mobile à environ 2000 clients (dont Renault, Ixina, Mephisto ou Harris Interactive), pour moitié issus du secteur public.

Les 120 salariés de l'opérateur installé en PACA vont poursuivre leur activité sous la marque Stella Telecom dans un premier temps. Laurent Bernauer, président et fondateur de l'opérateur reste « pour l'instant » dans l'entreprise indique-t-on chez Celeste sans plus de détails. Il s'agit de la cinquième opération de croissance externe de Celeste en moins d'un an. Après les acquisitions de Via Numérica, Option Service, Pacwan et plus récemment Ariane.Network, le groupe justifie cette opération par une volonté de croissance amorcée en juillet 2019 : « nous allons poursuivre notre offensive sur ce segment de marché et nous maintenons notre objectif de dépasser les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires dès 2023 » ajoute Nicolas Aubé, président du groupe Celeste.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité