Cloud public : AWS a perdu des parts de marché en 2019

Evolution des revenus mondiaux des principaux opérateurs de cloud publics entre 2018 et 2019. Source : Canalys

Evolution des revenus mondiaux des principaux opérateurs de cloud publics entre 2018 et 2019. Source : Canalys

Si la contribution d'AWS aux revenus du marché du cloud public n'a que très légèrement baissé en 2019, son recul inédit montre une concurrence de plus en plus dangereuse pour le numéro un du secteur. Pour l'heure, néanmoins, les parts de marché gagnées par ses compétiteurs l'ont été surtout au détriment des plus petits opérateurs.

Bien que leur croissance ralentisse, les ventes mondiales de services cloud d'infrastructures font toujours preuve d'une santé de fer. Au quatrième trimestre 2019, les revenus des opérateurs de cloud public ont effet atteint 30,2 Md$, s'appréciant ainsi de 37,2% à 12 mois d'intervalle, selon Canalys. Sur l'ensemble de l'année, la progression a été à peu près identique (+37,6%) et a permis à ces acteurs de facturer pour 107,1 Md$ de prestations. D'après le cabinet d'études, la tendance actuelle, qui veut que les entreprises exploitent de plus en plus d'applications dans le cloud public, restera forte tout au long des cinq années à venir. Le marché devrait ainsi continuer de progresser, mais à un rythme toujours moindre. En 2020, sa croissance ne devrait plus être « que » de 32% pour 141 Md$. Elle se réduira encore progressivement jusqu'en 2024 où les facturations annuelles atteindront 284 Md$.

60% du marché aux mains de cinq opérateurs

Dans ce contexte d'atterrissage très en douceur, les opérateurs, eux, se livrent une guerre acharnée, où les plus petits d'entre eux sont les principaux perdants. Pour preuve, entre octobre et décembre derniers, les principaux intervenants que sont Amazon Web Services, Microsoft Azure, Google Cloud et Alibaba Cloud ont capté 59,9% des revenus du marché mondial du cloud public contre 55,2% un an plus tôt.

Ceci-étant, la concurrence impacte aussi AWS. Si ce dernier est resté le numéro un du secteur en 2019, il a toutefois vu ses ventes progresser (+36%) moins vite que celles de ses principaux concurrents. En outre, ses parts de marché (32,3%) ont reculé de quelques dixièmes de points (-0,4%) quand celles des autres grands fournisseurs progressaient. Microsoft, son poursuivant, a généré 64% de ventes supplémentaires et s'est ainsi adjugé 16,9% (+2,7%) de la valeur totale du marché. En troisième position, Google Cloud a fait encore mieux avec 87,8% de revenus supplémentaires qui lui ont garanti 5,8% (+1,6 point) de parts de marché. Le chinois Alibaba se montre également très dynamique, fort d'un chiffre d'affaires en progression de 63,8% et d'une part de marché de 4,9% (+0,8 point), principalement gagnée sur son marché domestique.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité