CRM : ABOnline veut structurer un réseau de partenaires pour soutenir sa croissance

Basée à Valréas (84), les équipes de ABOnline vont essaimer à Paris.

Basée à Valréas (84), les équipes de ABOnline vont essaimer à Paris.

L'éditeur drômois de CRM, ABOnline, compte recruter cette année une trentaine de partenaires pour accélérer la diffusion de son offre de CRM. Celle-ci vient d'être complètement revue avec l'arrivée de la dernière version, Initiative.

Entre les lancements de sa dernière solution de CRM et de sa campagne de recrutement de partenaires ainsi que l'ouverture de ses locaux à Paris, ABOnline est en effervescence. Cette société fondée dans la Drôme en 2008 par Arnaud Laurenson et Boris Clément vient en effet de présenter Initiative, une offre de gestion de la relation client entièrement personnalisable et disponible aussi bien en SaaS qu'on premise. « Initialement, nous étions intégrateurs de la solution open-source VTiger. Puis, en 2009, nous avons décidé de devenir éditeur en lançant Tiger Pro, une version plus adaptée au monde de l'entreprise », raconte Arnaud Laurenson.

Cette dernière devenant maintenant vieillissante, ABOnline a tout remis à plat pour lancer Initiative. « C'est une toute nouvelle solution que nous présentons », se targue le dirigeant. L'éditeur a notamment fait le choix de proposer un logiciel entièrement  personnalisable. « Plutôt que de développer des solutions verticalisées à tous vas, nous préférons fournir à nos clients un CRM qu'ils peuvent directement adapter à leurs besoins », explique Arnaud Laurenson. Ils ont ainsi la possibilité de choisir les données à reporter, la façon dont sont créés les devis, quels types de workflow seront appliqués aux différents clients, etc.

Ne pas se limiter à la gestion des devis

En outre, Arnaud Laurenson souhaite qu'Initiative soit utilisé pour l'ensemble de ses fonctionnalités, et pas principalement pour la gestion des devis comme le sont trop souvent, selon lui, la plupart des CRM. « Nous avons intégré des fonctionnalités poussées de suivi des affaires alliées à des éléments statistiques permettant de déterminer à quel moment déclencher telle ou telle action commerciale. Le but est d'aider les entreprises à mieux suivre leurs clients », explique le dirigeant. Il reconnait toutefois que cette démarche demande beaucoup d'accompagnement des utilisateurs, tant pour l'évangélisation que pour la phase de paramétrage de la solution.

« C'est pourquoi nous avons décidé de renforcer considérablement notre canal de distribution indirecte », déclare Arnaud Laurenson. Si la société a réalisé 15% de son chiffre d'affaires à travers des partenaires au titre de son exercice 2016/2017, clos à la fin du mois, elle compte augmenter largement cette part dans les mois à venir pour atteindre 30% en juin 2018. Comptant pour l'instant 5 revendeurs dont une majorité de consultants indépendants, l'éditeur souhaite recruter rapidement des partenaires intégrateurs. L'objectif, ambitieux, est d'en compter une trentaine d'ici juin prochain. « Nous avons besoin de partenaires capables d'apporter une valeur ajoutée, notamment de l'audit et de l'accompagnement dans la mise en place des solutions », précise le co-fondateur. Il n'a toutefois pas encore définit clairement le cadre de ces partenariats.

Une petite dizaine de personnes à Paris d'ici fin 2017

En parallèle de sa politique de recrutements de partenaires, ABOnline va intensifier sa présence à dans la capitale. Historiquement basé à Valréas (84), la société vient d'ouvrir son premier bureau parisien dans le 12eme arrondissement. Pour l'instant pourvu de deux collaborateurs, il devrait en compter entre 6 et 8 d'ici fin 2017. « Nous recherchons autant des profils de commerciaux que de développeurs », précise Arnaud Laurenson. Il porterait ainsi les effectifs de l'éditeur de onze à une petite vingtaine d'ici la fin de l'année.

Comptant 400 clients dans l'Hexagone, aussi bien PME que grands comptes, ABOnline devrait réaliser 640 000 euros de chiffre d'affaires au titre de cet exercice (clos au 30 juin 2017 pour rappel), en hausse de 25% par rapport au précédent. Pour l'année fiscale à venir, Arnaud Laurenson compte maintenir une croissance similaire et atteindre la barre du million d'euros de chiffre d'affaires d'ici deux ans. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité