Dans un contexte délicat, Cloudera atteint de justesse ses objectifs sur le trimestre

Début juin, Cloudera a annoncé le départ de son CEO, Tom Reilly (photo). Celui-ci reste en fonction jusqu'au 31 juillet pour assurer la transition. (Crédit : Cloudera)

Début juin, Cloudera a annoncé le départ de son CEO, Tom Reilly (photo). Celui-ci reste en fonction jusqu'au 31 juillet pour assurer la transition. (Crédit : Cloudera)

Alors que son CEO Tom Reilly vient d'être remercié, Cloudera a annoncé un chiffre d'affaires à l'objectif sur son premier trimestre de son exercice fiscal 2020 mais assorti de pertes d'exploitation doublées par rapport à l'an dernier. Un contexte qui pousse l'entreprise à revoir ses objectifs à la baisse pour l'ensemble de l'année.

Début juin, Cloudera a annoncé brutalement le départ de Tom Reilly, son CEO, six mois après la fusion de l'entreprise avec Hortonworks sur un marché où les pionniers des plateformes Hadoop sont fortement chahutés par la concurrence des clouds publics (ainsi qu'en atteste la baisse du cours de l'action au Nasdaq). Ces turbulences n'ont pas empêché le spécialiste des solutions big data d'atteindre de justesse ses objectifs pour le premier trimestre de son année fiscale 2020, clôturé le 30 avril. Le chiffre d'affaires de l'entreprise s'élève à 187,5 M€, dont 154,8 M€ générés grâce aux solutions vendues par abonnement. En revanche, les pertes d'exploitation (GAAP) atteignent 103,8 M$, soit près du double du montant enregistré un an plus tôt, 51,7 M$. A noter tout de même que cette comparaison souffre de la fusion entérinée en début d'année, qui ne pénalisait pas les résultats de Cloudera en début d'exercice 2019.

Les difficultés rencontrées par l'entreprise la poussent d'ailleurs à abaisser ses ambitions pour le reste de l'année fiscale. Alors qu'elle évaluait il y a quelques mois un chiffre d'affaires annuel 2020 dans une fourchette de 835 M$ à 855 M$, ce chiffre a été largement revu à la baisse. Il se situe désormais entre 745 M$ et 765 M$. Pour le deuxième trimestre, Cloudera anticipe des revenus situés entre 180 M$ et 183 M$.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité