Robert Bearden est revenu à la tête de Cloudera début 2020. (Crédit : D.R.)

Robert Bearden est revenu à la tête de Cloudera début 2020. (Crédit : D.R.)

L'éditeur de plateforme de données Cloudera serait en train d'étudier de potentielles offres de rachat. Les rumeurs parlent de fonds d'investissement ou d'IBM mais aucune acquisition n'est encore assurée à ce stage.

Un an et demi après la fusion de ses offres avec celles d'Hortonworks, les technologies de Cloudera séduisent toujours autant. L'éditeur pionnier des distributions Hadoop aurait fait l'objet d'intérêt pour un rachat, indiquent nos confrères de Bloomberg. L'entreprise travaillerait avec un conseiller financier pour évaluer toutes les options qui se présentent à elle. Cloudera aurait discuté avec des acheteurs potentiels, dont des fonds d'investissement d'après les sources de nos confrères. Plusieurs analystes estiment qu'IBM serait l'acquéreur le plus probable. Mais de grands groupes comme Amazon, Alphabet ou Microsoft ont souvent négocié fermement avec l'éditeur pour obtenir certains de ses logiciels pour le cloud.

La publication de ces rumeurs a fait grimper l'action de l'éditeur à plus de 12$ le lendemain de leur propagation. Cela valorisait la société à 3,5 Md$, même si, en fin de semaine dernière, le cours avait une tendance baissière. Parmi les actionnaires principaux figurent Intel et l'investisseur Carl Icahn, qui a notamment fait parler de lui lors de la tentative de rachat de HP par Xerox. L'activiste, qui détiendrait 17,7% de Cloudera, selon les données de Bloomberg, a conclu un accord pour obtenir deux sièges au conseil d'administration de la société en août dernier.

Rien n'est encore acté mais un potentiel rachat pourrait être une solution envisageable après les trois dernières années quelque peu chaotiques de Cloudera. Après une entrée en bourse en 2017, le cours n'a pas connu l'ascension escomptée. Et suite au rachat d'Hortonworks, fin 2018, la mauvaise intégration des deux entreprises à conduit à la mise à la porte de son CEO de l'époque, Tom Reilly. C'est finalement Robert Bearden qui est revenu prendre cette fonction début 2020.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité