Data Legal Drive lève 2 M€ pour renforcer son développement commercial

Créée par Sylvain Staub, Data Legal Drive a vu tripler le nombre de ses clients en deux ans. La legaltech compte maintenant 20 000 utilisateurs. (Crédit : DLD)

Créée par Sylvain Staub, Data Legal Drive a vu tripler le nombre de ses clients en deux ans. La legaltech compte maintenant 20 000 utilisateurs. (Crédit : DLD)

Depuis 3 ans, la legaltech Data Legal Drive fournit un plateforme SaaS pour aider les entreprises à se mettre en règle avec le règlement européen de protection des données personnelles. Elle lève 2 M€ auprès de son investisseur Lefebvre Sarrut pour renforcer son développement commercial et s'attaquer à la conformité anti-corruption et RSE.

La mise en oeuvre du RGPD peut donner du fil à retordre dans les grandes et moyennes entreprises, a fortiori dans les PME. Pour faciliter son suivi, l'éditeur francilien Data Legal Drive a développé un logiciel de pilotage RGPD fonctionnant en mode collaboratif avec les différents acteurs de la conformité dans l'entreprise. Cette legaltech, créée en 2018 par Sylvain Staub, avocat spécialisé dans le droit de l'IT, vient de réaliser une 2ème levée de fonds auprès de Lefebvre Sarrut pour poursuivre son développement commercial et ajouter à son catalogue d'autres solutions de conformité, d'abord dans le domaine anti-corruption puis sur le RSE.

Un premier financement de 1,5 M€ avait déjà été réalisé avec le même investisseur en 2019. Entre temps, l'éditeur a triplé le nombre de ses clients. Il affiche plus de 1000 références commerciales et 20 000 utilisateurs dont ceux d'Altea Energy, de NGE, Nexity, le groupe SeLoger, l'Institut Pasteur de Lille, la commune de Vincennes ou encore la métropole de Dijon. Il leur permet de sécuriser le traitement des données personnelles qu'ils gèrent - salariés, clients, partenaires - et de faire leur déclaration auprès de la CNIL et des autorités de contrôle européennes. L'accélération de la migration vers le numérique a augmenté l'an dernier la collecte de ces données.

Recrutement de 50 personnes en 2021

Pour renforcer ses équipes, Data Legal Drive recrute cette année 50 personnes, tant profils techniques, commerciaux et marketing qu'experts sur les questions juridiques et de conformité. La société compte actuellement 35 collaborateurs répartis entre la région parisienne et Boulogne-sur-mer. Elle a racheté l'an dernier son concurrent CaptainDPO. Pour Sylvain Staub, PDG de Legal Data Drive, la contrainte réglementaire sur la protection des données personnelles peut être abordée par les entreprises comme une opportunité de protéger la vie privée. « Beaucoup d'entreprises déploient désormais leur stratégie de conformité en en faisant un atout concurrentiel », expose-t-il dans un communiqué.

Sur ces sujets, la plateforme de Data Legal Drive intègre une bibliothèque de contenus et d'actualités juridiques issus des avocats du cabinet DS Avocats et de Lefebvre Dalloz. Concernant le RGPD, le logiciel permet de maîtriser l'avancement de son application avec une constitution pas à pas du registre des traitements RGPD. Il fournit une cartographie de l'ensemble des traitements de données à caractère personnel en indiquant les finalités, les destinataires, les données sensibles, etc. permettant de justifier des procédures mises en oeuvre pour respecter le règlement (accountability). Pour les entreprises de moins de 250 salariés, le prix de la solution démarre à 195 euros HT par mois.


Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité