Défaillances d'entreprises : l'heure du retour à la réalité a sonné

Évolution du nombre de défaillances d’entreprises en France sur 10 ans. Source : Altares

Évolution du nombre de défaillances d’entreprises en France sur 10 ans. Source : Altares

Le nombre de sociétés placées en procédure de sauvegarde, redressement judiciaire ou en liquidation a bondi de 35% au premier trimestre 2022. Cette hausse provient notamment des commerces de proximité mais aussi des sociétés du secteur des logiciels et des services IT.

Repartie en novembre dernier, la hausse du nombre de défaillances d'entreprises s'est amplifiée depuis de mois en mois en France. Résultat, 9 972 sociétés ont été concernées par l'ouverture d'une procédure collective au premier trimestre 2022, soit 35% de plus qu'à la même période en 2021. Selon Altares, qui publie ces chiffres, c'est la conséquence de la fin du « quoi qu'il en coûte » du gouvernement qui a évité à 46 000 entreprises de faire l'objet d'une procédure de sauvegarde, d'un redressement judiciaire ou bien d'une liquidation, pendant toute la longue période du Covid. Ainsi, moins de 61 000 défaillances ont été relevées entre 2020 et 2021, alors que leur nombre avait atteint 107 000 au cours des 24 mois précédents.

« Au 1er trimestre 2022, l'étau de la crise sanitaire se desserre et les aides s'arrêtent. Un retour à une forme de normalité qui implique aussi une reprise des défaillances [Ndlr : le nombre de procédures collectives était de 14 146 au premier trimestre 2019].  La hausse s'amorce donc et elle est déjà très nette dans les secteurs qui comptent sur la reprise des habitudes de consommation comme aller au restaurant ou chez le coiffeur. [...] », commente Thierry Millon, le directeur des études d'Altares.

+51% de défaillances dans l'édition et les services IT

Effectivement, la progression du nombre de défaillances trimestrielles est nettement au-dessus de la moyenne nationale dans des secteurs comme ceux de la « restauration » (+89,3%), des « débits de boissons » (+87%), des « coiffeurs, soins de beauté et corporels » (+86,2%). Mais le secteur « services informatiques et édition de logiciels » se démarque aussi négativement. Ici, les défaillances ont concerné 222 entreprises, soit une hausse de 51% par rapport au premier trimestre 2021. Etonnant car, selon Numeum, la croissance des revenus des ESN, SSII, éditeurs et plateformes cloud a atteint 6% en 2021, après avoir connu, au vu du contexte, une baisse mesurée de 4,9% en 2020. Encore une fois, néanmoins, il s'agit du retour à la normale. Au premier trimestre 2019, les défaillances d'entreprise du secteur étaient au nombre de 208 et ne progressaient alors que de 3,5% d'une année sur l'autre.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité