Dell crée des stations de travail en rack pour les datacenters

Dell veut déplacer les stations de travail dans les datacenters, afin de délivrer des applications multimédias et d'ingénierie intensives à des utilisateurs distants via le cloud ou les installer dans des environnements virtualisés pour les rendre accessibles via des clients légers. La station de travail Precision R7610 de Dell est conçue comme un serveur rack 2U, mais avec la puissance d'une station de travail classique, puisqu'elle est équipée des derniers processeurs Xeon d'Intel et peut intégrer jusqu'à quatre cartes graphiques. La R7610 pourra héberger des machines virtuelles dans des datacenters et délivrer des applications exécutables à distance par des clients légers, sur PC ou périphériques mobiles.

En général, les stations de travail sont reléguées dans les bureaux. Elles combinent la puissance de traitement des CPU et des GPU pour calculer les séquences de certains films ou faire tourner des applications de CAO/FAO. La Precision R7610 peut accueillir jusqu'à quatre GPU et centraliser le traitement d'applications intensives comme celles utilisées dans l'ingénierie et le multimédia. Ces applications peuvent être accessibles depuis des appareils mobiles, des PC ou des clients légers comme le terminal Wyse P25 de Dell.

Réduire les coûts de déploiement 

Le R7610 peut être équipé de processeurs graphiques Nvidia ou AMD, qui ont la capacité de servir des bureaux virtuels grâce à leur mode de gestion de la mémoire et leur aptitude à travailler avec les hyperviseurs. « Dans certaines situations, il n'y a aucune utilité d'avoir des tours dans chaque bureau », a déclaré Patrick Kannar, directeur marketing produit pour les stations de travail Precision chez Dell. Au Japon, un des clients du constructeur a déployé des centaines de stations de travail en rack dans différents datacenters. « L'entreprise souhaitait centraliser ses applications, et les bureaux virtuels lui ont permis de gagner de l'espace et de réduire ses coûts de déploiement », a-t-il ajouté.

Le R7610 de Dell ressemble à l'appliance Grid Visual Computing Appliance (VCA) de Nvidia, qui permet de se passer de stations de travail desktop en déléguant le traitement graphique à des GPU côté serveur. Le Texan proposait déjà des serveurs PowerEdge qui pouvaient délivrer des bureaux virtuels via des processeurs graphiques. « Mais, à la différence d'un serveur classique, la nouvelle station de travail peut intégrer plus de processeurs graphiques », a expliqué le directeur marketing de Dell. « Selon la puissance de traitement nécessaire, la station de travail peut également être installée dans des bureaux ou des usines », a précisé Patrick Kannar.

Des puces Intel Xeon X5 au coeur des stations 

La station de travail bisockets intègre des processeurs Xeon E5 d'Intel, nom de code Romley, qui peuvent accueillir jusqu'à huit coeurs par puce. Le R7610 supporte jusqu'à 256 Go de RAM. La station de travail peut être équipée de processeurs graphiques Quadro de Nvidia ou FirePro d'AMD. Le R7610 sera disponible le 21 mai, à  partir de 2179 dollars HT.

Dell a également annoncé une mini tour de bureau Dell Precision T1700 (voir illustration ci-dessus). Celle-ci intègrera les processeurs Core de quatrième génération d'Intel et des processeurs Xeon E3 basés sur la microarchitecture Haswell. Le fondeur devrait annoncer officiellement ses processeurs Core Haswell au salon Computex de Taipei (4-8 juin). La mini tour comporte plusieurs slots PCI-Express 3.0 pour accueillir des cartes graphiques. Sa commercialisation démarrera le 4 juin. Son prix n'a pas encore été communiqué.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité