Dell EMC devient distributeur de VMware pour ses partenaires tier one

« L'idée est de simplifier la distribution conjointe des offres Dell EMC et des licences VMware en permettant à nos partenaires de n'utiliser qu'un seul bon de commande », explique Michael Collins, le vice-président de Dell EMC en charge du réseau de distribution en EMEA. Crédit photo : D.R.

« L'idée est de simplifier la distribution conjointe des offres Dell EMC et des licences VMware en permettant à nos partenaires de n'utiliser qu'un seul bon de commande », explique Michael Collins, le vice-président de Dell EMC en charge du réseau de distribution en EMEA. Crédit photo : D.R.

Depuis le 12 août, les partenaires français de Dell EMC peuvent directement lui commander ses solutions matérielles associées à des licences VMware. Seuls ceux s'approvisionnant en direct auprès du fabricant, sans passer par un grossiste, pourront toutefois en profiter.

Dell EMC fait un pas de plus dans l'intégration des offres VMware à son catalogue. A partir d'aujourd'hui, le fabricant américain va devenir un distributeur de la firme de Palo Alto dont il détient 30% des parts suite au rachat d'EMC. Cet accord de distribution qui porte principalement sur les licences logicielles de VMWare (Enterprise Licence Agreement) prend effet ce 12 août dans 6 pays, dont la France et le Royaume-Uni en EMEA, et sera étendu au monde entier d'ici la fin de l'année.

« L'idée est de simplifier la distribution conjointe des offres Dell EMC et des licences VMware en permettant à nos partenaires de n'utiliser qu'un seul bon de commande », explique Michael Collins, le vice-président de Dell EMC en charge du réseau de distribution en EMEA.

Eviter les conflits entre tier two et tier one

Néanmoins, tous les revendeurs de Dell EMC ne pourront pas commander directement des produits VMware. Seuls ceux travaillant déjà en direct avec le fabricant (les tiers one), principalement des professionnels de l'IT ayant atteint le plus haut niveau de certification (Titanium), pourront le faire afin d'éviter les conflits au sein du channel. « Nous ne voulons pas court-circuiter nos grossistes (Ingram Micro, Tech Data, Tech Data Azlan et MCA sur le marché français NDLR) qui travaillent avec nos partenaires sur un mode de distribution à deux niveaux », déclare Michael Collins. Ceux-ci devront donc toujours commander les produits VMware et Dell EMC séparément auprès de leurs distributeurs respectifs.

Au-delà de ces spécificités, le dirigeant précise que Dell EMEC se comportera comme un grossiste classique de VMware dans son fonctionnement. « Nous n'allons pas pour l'instant proposer d'offres packagées avec des intégrations spécifiques de nos solutions respectives. En outre, nous travaillerons dans le strict cadre du programme partenaires de VMware », précise Michael Collins. Il faut noter qu'aujourd'hui, la plupart des partenaires Titanium de Dell EMC sont également certifiés sur les solutions VMware.

Toujours plus de Gold

Parallèlement à la mise en oeuvre de cet accord de distribution, Dell EMC va poursuivre sa stratégie de montée en puissance du channel. « Nous investissons massivement pour qu'un maximum de partenaires atteignent au moins le niveau Gold », rappelle Michael Collins. 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité