Dell entre sur le marché de l'Infrastructure as a Service avec Apex

Le lancement d’Apex coïncide avec le coup d'envoi du Dell Technologies World 2021, qui se tient une nouvelle fois virtuellement cette année.

Le lancement d’Apex coïncide avec le coup d'envoi du Dell Technologies World 2021, qui se tient une nouvelle fois virtuellement cette année.

Les services de stockage, les serveurs et les systèmes hyperconvergés arrivent en mode abonnement chez Dell avec la plateforme Apex. Basé sur la consommation - avec un abonnement d'un ou trois ans -, Apex apporte une tarification et une flexibilité de déploiement similaires à celles du cloud dans les environnements sur site.

Pour la seconde année consécutive, la conférence DellWorld a démarré en mode virtuel pour mettre en avant durant deux jours, les 5 et 6 mai, les solutions et services du fournisseur texan. Comme HPE avec Greenlake et Pure Storage avec Pure as a Service, Dell prend en marche le train de la souscription pour les infrastructures. Et, c'est une bonne partie du catalogue du fournisseur qui devient disponible sur abonnement avec un engagement d'un ou trois ans dans le cadre du programme Apex. Comme l'a martelé hier le CEO de Dell Technologies, Michael Dell : « Technology as a force for good » prend corps avec cette offre Apex qui peut être déployée dans le propre centre de données d'une entreprise, sur des sites périphériques ou dans des installations en colocation (Equinix au niveau mondial, voir encadré), et les entreprises paient pour les capacités dont elles ont vraiment besoin. Dell Apex comprend des services de stockage et de cloud computing, ainsi qu'une console pour une gestion simplifiée.

Les offres de paiement à l'usage sont conçues pour apporter aux datacenters des entreprises des structures tarifaires et une flexibilité semblables à celles du cloud. Le concept de matériel payable à l'usage n'est pas nouveau, il existait déjà avec les mainframes et les minis, mais il suscite un intérêt croissant. Les entreprises recherchent des alternatives à l'achat d'équipements pour les charges de travail qui ne sont pas adaptées aux environnements de cloud public. Selon le cabinet d'études IDC, 61 % des entreprises prévoient de s'orienter résolument vers la souscription pour leurs infrastructures. Une forme d'infogérance calquée sur le modèle du cloud. D'ici 2024, la moitié de l'infrastructure des centres de données sera tournée vers le paiement à l'usage, prédit le cabinet d'études sino-américain. Et selon son concurrent Gartner, c'est dans le domaine du stockage que l'adoption est aujourd'hui la plus forte. En 2024, la moitié de la capacité de stockage nouvellement déployée sera consommée en tant que service, assure le Gartner. Du côté des serveurs, 5,6 % des dépenses en serveurs x86 sur site seront consommées en tant que service en 2024.



Travis Vigil, SVP en charge des solutions infrastructures chez Dell Technologies, a présenté hier les détails du programme Apex. (Crédit Dell)

Les entreprises sont attirées par les clouds privés pour des raisons telles que l'atténuation des risques, l'accélération des performances et la maîtrise des coûts, et elles sont attirées par les clouds publics pour la possibilité de simplifier leurs opérations et d'accroître leur agilité, a déclaré Sam Grocott, vice-président senior, en charge du marketing commercial chez Dell. « Ce qui est tout à fait clair, c'est que le cloud privé et le cloud public ont tous deux leurs points forts, mais il y a toujours des compromis à faire », a expliqué M. Grocott lors d'un point de presse. « C'est vraiment à nous d'aider à combler ce fossé pour eux, en offrant le meilleur des deux mondes, et en le délivrant dans le modèle de consommation qu'ils recherchent. »

Qu'y a-t-il dans Dell APEX ?

Parmi les avantages d'un modèle basé sur la consommation, les entreprises ont la possibilité de mieux aligner leurs coûts d'infrastructure sur l'usage. Ce modèle peut également permettre aux entreprises de réduire le temps et la complexité de l'acquisition, de la gestion et de la maintenance de leurs infrastructures. Avec Apex, l'infrastructure est gérée par Dell et peut être déployée dans le propre centre de données d'une entreprise, sur des sites périphériques ou dans des installations de colocation Equinix. La première offre d'infrastructure de Dell est l'Apex Data Storage Services. Les entreprises peuvent choisir parmi trois niveaux de performance pour le stockage en mode bloc et fichier (le mode objet sera disponible ultérieurement). Dell propose des abonnements avec un engagement d'un ou trois ans, et la capacité commence à partir de 50 téraoctets. Une fois que les clients ont choisi le type de stockage, le niveau de performance, la capacité de base, la durée de l'abonnement et le lieu de déploiement, « c'est tout ce qu'il y a à faire », a déclaré Akanksha Mehrotra, vice-présidente en charge du programme Apex chez Dell. « À partir de là, nous nous chargeons de fournir, de gérer et de prendre en charge les ressources que nos clients souhaitent, à l'endroit de leur choix, et nous maintenons également une réserve sur place pour les besoins imprévus. » Les clients peuvent augmenter ou diminuer la taille de ce tampon afin de répondre de manière dynamique à l'évolution des besoins de l'entreprise, a précisé Mme Mehrotra. « Ils paieront pour ce qu'ils utilisent, à un tarif unique, sans prix de pointe ni pénalités pour dépassement. Il s'agit véritablement d'un moyen basé sur les résultats pour acquérir de la technologie pour leur centre de données aussi facilement que si vous provisionniez des ressources dans un cloud public" a-t-elle ajouté.

Développés avec le concours de VMware, les services cloud Apex, qui consistent en des ressources intégrées de calcul, de stockage, de mise en réseau et de virtualisation sur site, sont également proposés dans la gamme Dell basée sur la consommation à l'usage. Les services cloud Apex prennent en charge les charges de travail traditionnelles et natives du cloud, et sont conçus pour offrir une expérience cohérente dans le cloud public, le cloud privé et la périphérie, a déclaré Mme Mehrotra. « Ils s'adressent aux clients qui recherchent une infrastructure permettant de combler le fossé entre les ressources sur site et celles du cloud public, afin de répondre aux besoins de leurs applications dans un monde multi-cloud », assure-t-elle. « Les entreprises peuvent souscrire à une offre de cloud privé ou de cloud hybride, en fonction du niveau de contrôle dont elles ont besoin et de la cohérence opérationnelle qu'elles souhaitent. »  Lors du déploiement d'Apex Cloud Services, les clients sélectionnent quatre paramètres : le type d'offre (cloud privé ou cloud hybride) ; le type d'instance (optimisée pour le calcul, à usage général, optimisée pour l'accélérateur, optimisée pour la mémoire ou optimisée pour la mémoire à grande échelle) ; la quantité d'instances (25, 50, 100, 200 ou 500 instances) ; et la durée de l'abonnement (12 ou 36 mois). « C'est aussi simple que cela, et nous nous chargeons du reste. La solution est livrée et déployée en 14 jours et peut être étendue en seulement cinq jours », a ajouté la dirigeante.

Le fournisseur texan a également dévoilé deux solutions personnalisées Apex qui visent à donner aux clients les outils nécessaires pour créer leurs propres offres de services à la demande. La première est baptisée Apex Flex On Demand, qui fournit des serveurs Dell, du stockage, de la protection de données et une infrastructure hyperconvergée dans un modèle flexible, basé sur la consommation. Les utilisateurs peuvent sélectionner les produits et services qu'ils souhaitent et augmenter ou diminuer leur utilisation de ces ressources tout en payant ce qu'ils utilisent, selon Dell. La deuxième offre, Apex Data Center Utility, ajoute la flexibilité nécessaire pour effectuer un comptage personnalisé et offrir des services gérés.

Une console unique pour piloter les services Apex

Apex Console est le point d'ancrage de la gestion de l'ensemble du portefeuille de services de Dell. Cette console permet aux entreprises d'identifier et de s'abonner aux services Apex, et fournit des outils de gestion et d'analyse permanents. Les équipes informatiques peuvent surveiller la santé et les performances des ressources Apex, accéder aux rapports d'utilisation et de dépenses, et affiner leurs services Apex en fonction de l'évolution des besoins de l'entreprise. « Tout est disponible en un seul endroit, et c'est en libre-service. Nous pensons que cela deviendra un moyen important pour nous et nos partenaires d'interagir avec nos clients au fil du temps", a indiqué Mme Mehrotra."

Dell s'associe à Equinix pour étendre Apex aux sites de colocation

Pour offrir aux clients une plus grande souplesse de déploiement, Dell collabore avec le fournisseur de centres de données Equinix, qui exploite plus de 220 centres de données répartis sur les cinq continents. Grâce à ce partenariat, Dell gérera l'infrastructure, déployée dans un centre de données Equinix choisi par le client, et consolidera les coûts de colocation en une seule facture. Selon Dell, les clients pourront utiliser la console Apex pour provisionner les services Apex dans certains centres Equinix.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité