Dépenses IT : IDC prudent sur la croissance mondiales face au coronavirus

Sans les smartphones, la croissance des investissements IT passerait de 7% entre 2018 et 2019, à 4% de l’an passé à cette année. (Crédit : geralt / Pixabay)

Sans les smartphones, la croissance des investissements IT passerait de 7% entre 2018 et 2019, à 4% de l’an passé à cette année. (Crédit : geralt / Pixabay)

Selon IDC, le marché de l'IT et des télécoms devrait connaître une hausse de 6% en valeur cette année. Mais le cabinet d'études se veut extrêmement prudent, tenant compte de la crise du Coronavirus, qui devrait ramener à des niveaux inférieurs les 12% de progression initialement attendus pour le marché Chinois.


Difficile de se féliciter des dernières prévisions d'IDC pour le marché mondial de l'IT. Certes, le cabinet d'études table pour cette année sur une hausse de 5% des investissements en PC, serveurs, logiciels et services, et autres systèmes informatiques. La hausse attendue atteint même 6% à 5 200 Md$, si l'on ajoute au premières dépenses les prévisions de souscriptions aux services télécoms (+1%) et d'achats de nouvelles technologies telles que l'IoT et la robotique (+16%). Mais le cabinet d'études se veut très prudent face à la difficulté de prévoir l'impact du Coronavirus sur l'industrie de l'informatique et des télécoms (ICT). Ses yeux sont logiquement tournés vers le marché chinois, de loin le plus touché par l'épidémie et qui constitue un des moteurs de la croissance mondiale. Initialement, IDC anticipait une hausse des ventes de 12% dans l'empire du milieu, après une année 2019 où elles n'avaient progressé que de 4%. Il s'attend désormais à ce que la crise sanitaire ramène cette hausse à un niveau inférieur, sans pouvoir dire dans quelles proportions. Par ailleurs, ses effets commenceraient à peser sur l'Asie-Pacifique dans son intégralité. Dans cette zone, les projection de hausse des dépenses sont actuellement de 5% pour 2020, contre 7% aux Etats-Unis et 3% en Europe.

Les smartphones, enjeux central de l'évolution globale des ventes

 « Une bonne part de la croissance prévue pour le marché de l'ICT provient des ventes de smartphones qui vont être portées par les achats de terminaux 5G. Mais cette évolution positive est menacée par la crise du Coronavirus », explique Stephen Minton, analyste chez IDC. Et, il ne faudra a priori pas compter sur les ventes de PC pour rattraper une éventuelle dégradation sur le marché des smartphones. Fin de l'effet Windows 10 oblige, celles-ci devraient baisser 6% en 2020, après avoir enregistré une hausse de 7% en 2019. En face, les segments des logiciels et des services continueront de croître, mais à un rythme moindre que lors des douze mois précédents. La progression du premier devrait atteindre +9% (+10% en 2019) et celle du second 3% (4% en 2019).

Une crise sanitaire qui s'oppose à une conjonction de facteurs positifs

Jusqu'à ce que la crise du coronavirus n'éclate, les conditions semblaient réunies pour que le marché de l'ICT retrouve assurément des couleurs. Sur le champs politique, la Chine et les Etats-Unis ont réduit les tensions commerciales sur les importations de produits chinois. Par ailleurs, les opérateurs de datacenter hyperscale reprennent leurs investissements, ceci devant croître de 9% après n'avoir progressé que de 3% en 2019. Sans compter la hausse continue des investissements des fournisseurs de services cloud et numériques de plus petite taille. La demande pour leur prestations devrait connaître une croissance à deux chiffres. Entre 2016 et 2018, leurs achats se concentraient principalement sur des serveurs et des capacités de stockage. Aujourd'hui, ils s'orientent davantage vers du logiciel et d'autres technologies qui leur permettent d'exploiter les segments à plus forte marge de l'AI et de l'IoT.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité