DFM veut doubler sa force de vente avant octobre

Dan Djorno, co-fondateur de DFM : « Nous allons également recruter un second vendeur grands comptes pour continuer d’élargir notre cible au-delà des TPE et des PME. »

Dan Djorno, co-fondateur de DFM : « Nous allons également recruter un second vendeur grands comptes pour continuer d’élargir notre cible au-delà des TPE et des PME. »

Les effectifs commerciaux du revendeur et prestataire de Créteil passeront à 60 personnes d'ici la fin du mois. La moitié d'entre elles seront basées à Clichy, au sein de l'agence que DFM inaugurera en octobre.

Le groupe francilien DFM s'apprête à changer de braquet. Le revendeur et prestataire de services (informatique, bureautique et télécoms) crée il y 13 ans à Créteil (94) a en effet ouvert 30 nouveaux postes au sein de sa force de vente. Ces recrutements, qu'il compte boucler avant d'octobre, portent sur des profils de business developers, d'ingénieurs des ventes ou d'ingénieurs commerciaux IT. « Expérimentés ou tout juste diplômés, le niveau de qualification n'est finalement pas si important. Nous sommes avant tout attachés aux profils et potentiels talents que nous pouvons détecter » précise Franck Makaci, Co-fondateur et directeur commercial du Groupe DFM. Pour mener à bien ces embauches, et mettre en oeuvre le plan de formation qui va suivre, le revendeur et prestataire de services a récemment recruté une responsable des RH en la personne de Vanessa Gabison.

Mieux servir les clients existants

« Lors des cinq dernières années, nous avons effectué 7 rachats portant sur des entreprises réalisant entre 300 K€ et 1, 5 M€ de chiffre d'affaires. Elles nous ont amenés plus de clients à gérer et nous nous estimions en sous-effectif pour les gérer. Nous procédons à ces embauches à un moment où toutes les conditions sont réunies, à savoir l'entrée à notre capital de BPI et l'absence d'opération de croissance externe de notre part lors de l'exercice que nous allons clore », indique Dan Djorno, co-fondateur de DFM et directeur finances/développement de la société.

Lorsque les nouvelles recrues auront été intégrées à l'entreprise, ses effectifs commerciaux atteindront 60 personnes, en comptant les encadrants et les avant-vente, et 50 personnes, contre 25 auparavant, en ce qui concerne les commerciaux purs. « L'équipe spécifiquement dédiée à notre activité IT passera alors de 3 à 6 vendeurs. Quant aux effectifs qui portent l'ensemble des offres, ils seront de 40 personnes contre 20 jusqu'ici », détaille Franck Makaci. Cet afflux de sang neuf va également amener DFM à réorganiser ses forces commerciales multicartes en six équipes. Deux d'entre elles seront uniquement focalisées sur la conquête de nouveaux clients pour stimuler la croissance organique de l'entreprise.

Passer de 20 à 30 M€ de chiffre d'affaire d'ici deux ans

Tous profils confondus, la moitié des effectifs commerciaux de DFM seront intégrés à l'agence de Clichy (92) que le groupe ouvrira en octobre pour mieux servir le marché de l'Ouest francilien. « Nous couvrions déjà cette zone mais depuis Créteil. Avec cette nouvelle agence, nous allons offrir plus de proximité à nos clients et faciliter le travail de nos commerciaux », explique Dan Djorno.  

Selon ce dernier, DFM tirera les plus gros bénéfices de l'élargissement de ses équipes et de son positionnement géographique lors de son exercice 2016-2017. Durant ces douze mois, le chiffre d'affaires organique de l'entreprise devrait atteindre 26 M€, contre 20 M€ pour l'exercice 2014-2015 qui sera clos à la fin de ce mois de septembre. Et si, comme il le souhaite, le groupe réalise une nouvelle acquisition dans les deux ans à venir, ses revenus totaux devraient même atteindre 30 M€ en 2016-2017. Le cabinet mandaté par le revendeur et prestataires pour identifier sa cible ne prospecte pas uniquement en Ile-de-France mais aussi dans les régions limitrophes.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité