EMEA : Le marché des serveurs décolle en valeur malgré des volumes stables au T4

Evolution des ventes des fabricants de serveurs en EMEA entre les quatrièmes trimestres 2016 et 2017.

Evolution des ventes des fabricants de serveurs en EMEA entre les quatrièmes trimestres 2016 et 2017.

Le chiffre d'affaires du marché des serveurs a cru de 17,4% entre octobre et décembre derniers, en dépit de volumes inchangés à 596 000 unités. La hausse des ventes de grands systèmes et la répercussion du coût de la mémoire sur les prix des équipements en fournissent l'explication.

Comme sur le plan mondial, le marché des serveurs a connu un excellent quatrième trimestre 2017 en EMEA, selon IDC. Au cours de cette période, les ventes ont représenté 4,2 Md$ de chiffre d'affaires dans la région, soit 17,4% de mieux qu'à la même période en 2016. Le plus étonnant est que, à l'inverse de ce qui s'est passé sur l'ensemble du globe, ce bon résultat a été obtenu sur la base de livraisons stables (+0,1%) à 596 000 unités. Une des explications tient à la hausse des prix des équipements à laquelle ont procédé les fabricants en Europe pour amortir la hausse du coût de la mémoire. A titre d'exemple, le tarif moyen des serveurs racks standards double socket commercialisés par les plus grands fabricants a pris 15% durant la seconde moitié de 2017.

La hausse des ventes de grands systèmes (+67,5% en volumes ; +67,4% en valeur) explique aussi la fortes hausses des facturations enregistrées entre octobre et décembre derniers en EMEA. IBM y est pour beaucoup, lui qui lancé son mainframe Z14 au cours du troisième trimestre 2017, avec pour effet d'entrainer une mise à jour des parcs de Power Systems et de Z Systems. La plus importante croissance revient néanmoins au segment des serveurs modulaires personnalisés (+92,1% en volumes ; +219,3% en valeur). Quant aux livraisons de serveurs optimisés en rack, elles ont enregistré une croissance de 44%.

+39% de chiffre d'affaires en France

En Europe de l'Ouest, c'est en Irlande que les ventes de serveurs ont connu la hausse trimestrielle la plus forte en valeur (+53,3%). Avec sa progression de 39%, le marché français n'a pas à rougir. L'Allemagne fait moins bien (+15,9%) mais demeure le marché où les fabricants écoulent le plus d'équipements sur le vieux continent.

A l'échelle de la zone EMEA dans son ensemble, c'est encore HPE qui a dominé les débats au quatrième trimestre. Le fabricant a contribué à hauteur de 28% aux revenus totaux du marché des serveurs. Néanmoins, il perd plus de 4 points de part de marché, faute d'avoir vu ses facturations croître au-delà de 1,1%. Au contraire, les revenus de Dell se sont envolés de 43,6% pour lui permettre de capter 20,9% de parts de marché. En troisième position du classement d'IDC, IBM a fait encore plus fort avec des ventes en hausse de 62,6%. Sa part de marché est ainsi passée de 11,2% à 15,6%. Lenovo a également réalisé de bonnes performances avec des ventes en hausse de 27,47%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité