Emulex mandate Goldman Sachs pour lui trouver un repreneur

Emulex chercherait à se faire racheter, selon le site d'information financière Bloomberg. Le fabricant californien de contrôleurs réseaux (Fibre channel et Ethernet) aurait missionné Goldman Sachs Group à cette fin. Il y a quatre ans, la société dirigée par James McCluney avait refusé une offre de rachat du fabricant de semi-conducteurs Broadcom, spécialisé dans les équipements de télécommunications. Une résistance qui avait fait baisser le cours de son titre au-dessous des 5 dollars en avril 2009.

Après la révélation qu'Emulex cherchait des acquéreurs, le cours de son titre est monté de 14% à 7,62 dollars, son niveau le plus haut depuis 17 mois, souligne Bloomberg qui rappelle que l'actionnaire le plus important d'Emulex est le fonds d'investissement Elliott Management Corp, fondé par le milliardaire Paul Singer.

Un chiffre d'affaires en recul sur l'exercice 2013

Emulex a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 502 millions de dollars. Son année fiscale 2013 vient de se clore. Sur le 3ème trimestre de l'exercice, clos le 31 mars, le chiffre d'affaires a baissé de 7% à 116,8 M$ (3,9% sur 9 mois à 358 M$) et la société a enregistré une perte nette de 6,97 M$.

Fin décembre 2012, elle avait annoncé le rachat d'Endace, spécialisé dans la gestion des performances réseaux pour environ 130 M$. Une acquisition avec laquelle l'équipementier espère à terme doubler sa cible de marché. Parmi les acquéreurs pouvant être intéressés par Emulex, les analystes citent Brocade et Intel.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité