Et Alticap devient un acteur national

Piloté par Eric Le Goff (à gauche), le Groupe Alticap a racheté Danphil Conseil créé il y a 30 ans par Dany Jouhanneau.

Piloté par Eric Le Goff (à gauche), le Groupe Alticap a racheté Danphil Conseil créé il y a 30 ans par Dany Jouhanneau.

En rachetant l'intégrateur de logiciels de gestion Danphil Conseil, le groupe Alticap se dote pour la première fois d'agences basées hors du grand Ouest, à Paris, Toulouse et Annecy.

Comme prévu, Alticap a utilisé une partie des 4 M€ qu'il a levés en octobre dernier pour étendre sa présence au-delà de son fief du grand Ouest. A l'issue de discussions entamées en janvier dernier, le groupe dont le siège est basé à Caen vient tout juste de racheter Danphil Conseil. Labellisé centre de Compétence Sage (CSS), ce revendeur créé il y a 30 ans par Dany Jouhanneau en région parisienne réalise 3 M€ de chiffre d'affaires pour un parc de 430 clients et un effectif de 22 salariés. « Ce rapprochement va renforcer encore les valeurs essentielles d'Alticap que sont la proximité et la qualité de service apportées à nos clients par des équipes fortement impliquées dans nos projets », déclare Eric Le Goff, président du Groupe Alticap. Ce dernier a de quoi se réjouir. L'acquisition est une excellente opération à plusieurs titres.

Danphil Conseil, un intégrateur aussi fournisseur de services managés

D'une part, Danphil Conseil vient renforcer l'importante activité d'Alticap autour des logiciels Sage, plus particulièrement dans le domaine de la paye dont il s'est fait une spécialité. L'entreprise a en outre développé un service managé dans ce domaine qui permet aux entreprises de préparer, contrôler et transmettre la DSN (Déclaration sociale nominative) pour s'éviter un travail à la main fastidieux. Alticap ne manquera pas de promouvoir ce service auprès de son propre parc installé de clients. La cible du rachat a par ailleurs commencé à développer une activité d'intégration autour des logiciels de Cegid, comme l'a fait Alticap il y a maintenant plus de quatre ans. Danphil Conseil réalise aussi quelques ventes de logiciels EBP qui ne font jusqu'à présent pas partie de la stratégie de son nouveau propriétaire.

Danphil Conseil n'est pas le premier rachat du groupe Alticap dans le monde des logiciels de gestion. Ce dernier avait déjà racheté la société FCI (Rouen) en 2007, la société Gomis (Rennes) en 2013 et le portefeuille de clients Sage du nantais Tibco (2013). Mais à la différence de ces opérations, l'acquisition de Danphil Conseil permet pour la première fois au groupe de sortir de son fief du grand Ouest où il possède 7 agences (Normandie, Bretagne, Mayenne, Pays de la Loire, région bordelaise). Outre son siège de Levallois-Perret, près de Paris, le revendeur possède des agences à Angers, Toulouse et Annecy. Seule son agence d'Angers, où sont installés trois collaborateurs, fait doublon avec celle à la taille identique qu'exploite Alticap dans la ville. Les deux structures vont logiquement être regroupées.

Alticap approche les 170 collaborateurs et les 20 M€ de CA

Comme toutes les sociétés rachetées par le groupe, Danphil Conseil va rester une entité juridique à part entière. A terme, l'entreprise changera de nom pour adopter une dénomination intégrant la marque Alticap. Dany Jouhanneau, son fondateur, va accompagner la transition jusqu'en décembre prochain, avant de partir à la retraite. Le rapprochement des deux entreprises garantit à Alticap de dégager un chiffre d'affaires en croissance cette année. Cela n'a pas été le cas en 2017. Les revenus du groupe qui emploie désormais 165 personnes sont restés stables à 16 M€. Pour Eric Le Goff, cela s'explique notamment par le peu de nouveaux produits livrés par Sage l'an dernier. En outre, les collaborateurs du groupe ont dû passer du temps en formations autour des offres de Cegid, d'Exact Software et d'Office 365de Microsoft.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité