Europe : 7% de croissance minimum prévus pour les grossistes IT au T2

Context privilégie une hausse des revenus des grossistes IT européens de 8% au deuxième trimestre 2021, de 5% au trimestre suivant, puis de 5,5% en dernière partie d'année. Crédit photo : D.R.

Context privilégie une hausse des revenus des grossistes IT européens de 8% au deuxième trimestre 2021, de 5% au trimestre suivant, puis de 5,5% en dernière partie d'année. Crédit photo : D.R.

Selon Context, les revenus des distributeurs informatiques européens pourraient atteindre au mieux 10% entre avril et juin, ou 7% dans l'hypothèse la plus pessimiste. Le scénario privilégié par le cabinet d'études se situe entre les deux.

Le second trimestre 2021 devrait être encore un bon cru pour les grossistes IT présents sur le marché européen. D'après Context, il est possible que leurs revenus cumulés connaissent une croissance allant jusqu'à 10% par rapport à la même période un an plus tôt. Les facturations devraient poursuivre leur hausse dans les mois suivants, à un rythme de 8,5% au troisième trimestre, et de 8% au quatrième trimestre. Il faut pour cela que les projets d'infrastructure et les achats de smartphones accélèrent, et que les achats d'accessoires pour PC et de produits audiovidéo s'apprécient encore fortement. Toutefois, prévient le cabinet d'études, la pénurie de composants et la base de comparaison défavorable avec les bons résultats de 2020 pourraient finalement déboucher sur une progression un peu plus modeste.

Une hausse de 8% jugée comme la plus probable

De fait, le plus probable est que la hausse du chiffre d'affaires des distributeurs atteigne 8% au second trimestre. Elle s'établirait à 5% lors des trois mois suivants, puis à 5,5% entre octobre et décembre prochains. Cette projection repose sur plusieurs hypothèses. D'abord, sur celle d'un ralentissement des achats de terminaux portables et d'outils destinés au travail à domicile. Ensuite, sur celle d'une reprise des projets d'infrastructure. Enfin, sur celle d'une poursuite de la croissance des livraisons de smartphones que les consommateurs ont maintenant tendance à préférer aux notebooks en sortie de confinement.

« La pandémie de Covid-19 amène davantage de salariés à investir dans des équipements pour le télétravail et d'employeurs à équiper les bureaux pour soutenir un modèle de collaboration hybride. Ce sont seulement quelques une des raisons qui nous amène à prévoir une hausse si haute du marché pour le reste de 2021 », explique Adam Simon, le dirigeant de Context.

Le plus pessimiste des scénarios loin d'être catastrophique

Néanmoins, le cabinet d'études a aussi échafaudé un scénario moins optimiste que les deux précédents, mais loin d'être catastrophique. Il prévoit une croissance des revenus des grossistes IT de 7% entre avril et juin, puis de seulement 3% au troisième trimestre et de 4% en dernière partie d'année. Sa réalisation implique une poursuite des problèmes de pénurie ; une baisse de la demande pour les PC portables ; une absence de croissance sur le marché des télécoms ; et un transfert des achats de produits d'infrastructures vers le cloud.

S'agissant de 2022, Context ne s'avance pas encore à faire de prévisions chiffrées. Pour lui, il est toutefois déjà acquis que les préoccupations environnementales du grand public et des acheteurs professionnels, ainsi que le plan de relance européen doté de 1,8 Md$, influenceront grandement l'évolution des revenus du channel IT l'an prochain.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité