F5 Networks débourse 1 Md$ dans le rachat de Shape Security

« Les capacités basées sur l'IA de Shape étendront le large portefeuille de services d'applications de F5 et élargiront notre capacité à optimiser et protéger les applications des clients dans un monde multicloud de plus en plus complexe », a précisé François Locoh-Donou, CEO de F5 Networks. (crédit : F5 Networks)

« Les capacités basées sur l'IA de Shape étendront le large portefeuille de services d'applications de F5 et élargiront notre capacité à optimiser et protéger les applications des clients dans un monde multicloud de plus en plus complexe », a précisé François Locoh-Donou, CEO de F5 Networks. (crédit : F5 Networks)

Après avoir mis la main sur Nginx au printemps dernier, F5 Networks poursuit ses emplettes cette fois en cybersécurité en faisant l'acquisition de Shape Security. La transaction, évaluée à près d'1 Md$ lui permet de se renforcer dans la détection de fraudes et la protection à base d'IA pour lutter contre les attaques automatisées.

A l'occasion de sa venue à Paris en octobre dernier, nous avions eu l'occasion de rencontrer le CEO de F5 Networks, François Locoh-Donou pour un point sur la stratégie du groupe. « Il y aura aussi d'autres investissements de F5 dans le domaine de la sécurité. Notamment, sur la prévention d'attaques par des bots sur les applications », nous avait expliqué le dirigeant. Le CEO a tenu parole et pas qu'un peu avec l'annonce du rachat pour près d'1 milliard de dollars de Shape Security, positionné sur le créneau de la lutte contre la fraude et la protection contre les attaques automatisées et par botnets. Cette opération, prévue d'être finalisée au premier trimestre 2020 sera financée pour partie en numéraire et un prêt de 400 millions de dollars (Senior Unsecured Term Loan A).

La plateforme de protection des applications de Shape protège notamment des grandes banques, des compagnies aériennes et des agences gouvernementales et s'appuie sur une technologie analytique et d'apprentissage machine learning cloud. En particulier pour détecter, analyser et contrer les attaques par credential stuffing automatisant l'utilisation de mots de passe piratés pour accéder simultanément à plusieurs comptes, sites et/ou services en ligne. Ces dernières sont le plus souvent effectuées via des réseaux d'ordinateurs corrompus, des botnets.

« Au-delà de l'ouverture d'un marché adjacent en croissance rapide de 4 milliards de dollars, l'apprentissage automatique et les capacités basées sur l'IA de Shape étendront le large portefeuille de services d'applications de F5 et élargiront notre capacité à optimiser et protéger les applications des clients dans un monde multicloud de plus en plus complexe », a précisé François Locoh-Donou.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité