Feel Europe conclut son 2ème rachat en neuf mois : Team Partners

Après Ovelia (14 ME de CA annuel), repris au mois de mai dernier, Feel Europe s'offre les activités informatiques de Team Partners Group (36 ME). La société est bien partie pour atteindre 100 ME en 2011, 150 en 2014, sans pour autant délaisser sa croissance organique.

« Ce rachat de Team Partners présente pour nous au moins cinq avantages » souligne Gilles Sitbon, le P-dg du groupe Feel Europe (*). Team Partners compte dix agences régionales alors que Feel Europe en affiche une seule, à Bordeaux, suite au rachat d'Ovelia l'an passé. L'ambition de Feel de s'implanter localement étant forte, ce rachat tombe à pic. Deuxième élément : la complémentarité. Team Partners est tourné vers l'industrie, Feel Europe orienté principalement sur le secteur banque-finances. Pas de chevauchement de compétences.  Troisième élément, qui découle du précédent, Feel Europe va diluer  avec ce rachat l'importance de ses grands comptes bancaires. Aucun ne dépasse 10% du CA, ce sera encore plus vrai dans le nouveau groupe.

Par ailleurs, sur un plan très opérationnel, Feel Europe va bénéficier directement de ressources rapidement disponibles pour ses projets au forfait (qui représentent avec les centres de services 30 à 40% de l'activité de Feel Europe). Enfin, Feel Europe qui dispose d'un centre de formation, membre du réseau Agenius (**), va pouvoir le développer encore avec l'arrivée des clients de Team Partners.

Cette acquisition suit de près, neuf  mois, celle d'Ovelia. Cette dernière représentait 14 ME de CA annuel, Team Partners 36 ME. Sachant que Feel Europe termine l'année 2010 avec un CA de 49 ME, la question se pose d'une croissance externe peut être trop rapide. Réponse de Gilles Sitbon (***): « nous répondons à l'évolution du marché et de ses pratiques. Il ne s'agit pas de grandir pour grandir. Actuellement, les SSII ne peuvent évoluer que si elles ont la taille suffisante. Les directions achats imposent en effet la massification des achats, il y a moins de place pour les SSII spécialisées ». C'est pourquoi Feel Europe s'est fixé des objectifs ambitieux de croissance. Initialement, la SSII voulait atteindre les 100 ME en 2014. C'est fait. Gilles Sitbon se voit désormais à 150 ME en 2014.

Un an pour intégrer Team Partners

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité