Fin de la surchauffe des ventes de notebooks en Europe de l'Ouest

En France, les ventes des grossistes additionnées entre mai et juin 2021 affichent une hausse de 11,5%, soit 19 points de croissance en moins qu'à la même période en 2020. Crédit photo : D.R;

En France, les ventes des grossistes additionnées entre mai et juin 2021 affichent une hausse de 11,5%, soit 19 points de croissance en moins qu'à la même période en 2020. Crédit photo : D.R;

Après n'avoir progressé que de 6% en avril, les ventes de notebooks des grossistes d'Europe de l'Ouest ont enregistré une baisse séquentielle de 21,8% en mai. Le marché ne devrait connaître qu'une progression à un chiffre au deuxième semestre.

Est-ce la fin de l'emballement que connaît le marché des notebooks en Europe de l'Ouest depuis de nombreux trimestres ? Pour l'heure, la réponse est oui. D'après Context, le nombre de terminaux vendus par les grossistes IT de la région n'a en effet progressé que de 6% en avril par rapport à la même période en 2020. Et cette décélération s'est encore accentuée en mai. S'agissant de ce dernier mois, le cabinet d'études ne précise pas qu'elle a été la variation d'une année sur l'autre. En revanche, il indique que les livraisons ont été inférieures de 21,8% par rapport à avril 2021.

Près de 20 points de croissance perdus en France

Aucun pays d'Europe de l'Ouest n'échappe à la perte de vigueur du marché des notebooks. En France, les ventes des grossistes additionnées entre mai et juin affichent une hausse de 11,5%, soit 19 points de croissance en moins qu'à la même période en 2020. Le marché allemand affiche quant à lui une décroissance de 12%, contre une progression de 49,3% un an plus tôt. Et que dire du Royaume-Uni, où un repli des ventes de 19% a succédé à une explosion des livraisons de 118,2%.

Contexte explique ces évolutions par deux facteurs concomitants, en commençant par ralentissement des achats du secteur de l'éducation.  Cela n'est pas étonnant, puisque le recul de la pandémie de Covid-19 devrait faire baisser l'enseignement à domicile. Il faut aussi tenir compte du fait qu'au premier trimestre 2020, période du premier confinement, les livraisons de notebooks avaient explosé de 45% pour soutenir la mise en oeuvre massive du télétravail.

Les niveaux de 2021 restent plus élevés que ceux de 2019

Malgré tout, les volumes de terminaux commercialisés par les grossistes IT d'Europe de l'Ouest entre avril et mai derniers sont restés plus élevés qu'à la même période en 2019 dans la plupart des grands pays de la région. Au Royaume-Uni, par exemple, la différence s'élève à +60%. De fait, Context anticipe une hausse à un chiffre des ventes de notebooks en Europe de l'Ouest au second semestre 2021.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité