Fleur Pellerin : les 7 dossiers chauds de sa rentrée

Nommée ministre, mais seulement ministre déléguée, Fleur Pellerin semblait confinée à un second rôle. Au fil de l'été, elle a démontré le contraire, prenant des initiatives sur tous les sujets du  numérique, donc avec l'aval de Matignon et parfois au détriment de son ministre de tutelle. Revue de détail en 7 points.

Haut débit / Très haut débit : le pied sur l'accélérateur

C'est le dossier n°1. En septembre, la ministre présentera une feuille de route. Le 27 juillet, elle réunissait, avec sa collègue de l'aménagement du territoire (Cécile Duflot)  les opérateurs concernés, les régulateurs et des collectivités locales dans une table-ronde. L'idée est de remobiliser les acteurs pour une couverture intégrale du pays d'ici dix ans. Comme toujours les zones les moins denses posent le plus de problème, que ce soit en termes techniques (fibre optique ou adsl renforcé), ou financiers.

Lors du séminaire des élus PS, à la Rochelle le 23 août, la ministre (source : Numericuss / Jean-Pierre Jambes) est revenue sur le dossier en promettant la fin des zones blanches d'ici 2017, avec des débits compris entre 3 et 5 Mbps pour tous (particuliers ou entreprises). La Plan national Très haut débit sera révisé avec un projet de loi annoncé avant fin 2012.

Une instance nationale de pilotage du dossier verra également le jour. Une « équipe commando » selon Fleur Pellerin, composée d'experts, chargée d'aider les collectivités dans l'élaboration des SDTAN (Schéma directeur territorial d'aménagement numérique) et autres RIP (Réseaux d'initiative publique).

En matière de financement, la ministre a avancé trois possibilités : une taxe sur le cuivre, les prêts à taux bonifiés de la BEI, Banque européenne d'investissements, et le guichet A du Grand emprunt qui sera ouvert aux RIP.

Par ailleurs, le haut débit mobile, la 4G, bénéficie d'un coup de pouce. Chaque opérateur menant des expériences différentes, la ministre les a réunis pour une initiative commune permettant de vérifier si la 4G interfère avec la TNT. Les trois grands opérateurs ont passé un accord pour déployer cette 4G, à Saint-Etienne, à titre expérimental.

Fiscalité du numérique : confiée à deux missionnaires

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité