Flow Line poursuit la verticalisation de son offre

L'intégrateur de progiciels et opérateur de services vient de racheter ISADEV. Cette société basée à Angers (49) édite l'ERP métier DEVA qu'elle destine aux PME du secteur « Fashion » (textile, habillement, chaussures...). Forte d'un effectif de cinq salariés et d'une vingtaine de clients, elle réalise un chiffre d'affaires de 300 K€ et serait bénéficiaire. En comparaison, Flow Lline affiche 17 M€ de revenus et une centaine de collaborateurs.

En procédant à cette opération de croissance externe, la société renforce la verticalisation de son offre, elle qui propose déjà un catalogue d'add-on que sa branche intégration propose en association avec les ERP Sage X3 et Microsofdt Dynamics NAV. On compte parmi eux des modules dédiés aux secteurs de la chimie, de la cosmétique/pharmacie, des services, de la gestion à l'affaire... Flow Line revendique dix à quinze clients pour chacun d'entre eux. « DEVA nous ouvre non seulement les portes de l'industrie du Fashion mais aussi celles de métiers transverses qui ont les mêmes problématiques. Par exemple, les fabricants de vélos qui doivent aussi gérer des collections, des tailles, des couleurs ou encore des cycles de fabrication », explique yann Jacquet, le président de Flow Line.

Créer un add-on pour Sage X3

En entrant dans le portefeuille d'actifs de l'intégrateur, DEVA va faire l'objet d'une nouvelle stratégie de commercialisation. Le produit continuera ainsi à être proposé seul mais également en version redéveloppée pour s'interfacer avec Sage X3. « Jusqu'ici, ISADEV ne ciblait que les PME basées en France et en Tunisie. Or, cette stratégie n'est plus adaptée car l'industrie du Fashion s'est internationalisée. Les professionnels du secteur ont donc besoin d'une solution plus largement répandue qu'est Sage X3 associée à la technologie d'ISADEV », analyse Yann Jacquet.

D'un point de vue organisationnel, l'intégration complète d'ISADEV dans Flowline va passer par le regroupement de son siège d'Angers et de l'agence dont dispose l'intégrateur à Nantes (44). Grâce à ce rachat, Flow Line entend devenir numéro un sur le secteur du Fashion en France. L'entreprise devra pour cela se battre contre des concurrents tels que Cegid qui est un des premiers revendeurs d'ERP dédié au marché du Fashion en France.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité