Free : le résultat net trimestrielle dégringole

Thomas Reynaud a pris le poste de directeur général d'Iliad, maison mère de Free, en remplacement de Maxime Lombardini, en mai 2018. (crédit : D.R.)

Thomas Reynaud a pris le poste de directeur général d'Iliad, maison mère de Free, en remplacement de Maxime Lombardini, en mai 2018. (crédit : D.R.)

Pour son premier semestre 2019 d'activité, Free a vu son résultat net chuter de 232 à 91 millions d'euros. Si son chiffre d'affaires a progressé de 8,4% dépassant les 2,6 milliards d'euros, l'opérateur a vu ses bases fixes et mobiles reculer respectivement de 31 000 et 311 000 abonnés.

Le plan de transformation annoncé l'année dernière à l'occasion de la nomination du directeur financier Thomas Reynaud à la direction générale du groupe Iliad commence à porter ses fruits dans la fibre avec plus de 320 000 abonnés recrutés au 1er semestre 2019. Rien que sur le deuxième trimestre, le groupe a réussi à recruter 172 000 clients contre 160 000 pour son concurrent Orange. Mais tout n'est pas rose pour autant car les activités historiques de l'opérateur sont à la peine.

La base d'abonnés fixes totale enregistre en effet un recul de 31 000 abonnés sur cette période étant « négativement impactée au cours du 2ème trimestre par la communication massive et critiquable des chaines NextRadioTV », explique Iliad dans un communiqué. Douche froide également pour le nombre total d'abonnés mobiles sur ses 6 premiers mois qui a chuté de 311 000 abonnés en passant de 13,625 versus 13,314 un an plus tôt. A noter que la perte d'abonnés sur le trimestre écoulé s'est élevé à 77 000. Enfin concernant le nombre total d'abonnés haut débit et THD (incluant les 1,3 million d'abonnés fibre), Free a perdu 77 000 abonnés par rapport à 2018 et 15 000 d'un trimestre à l'autre.

Jaguar Network : une contribution de 21 M€ au chiffre d'affaires

Les résultats financiers du groupe sont ressortis en demi-teinte sur ce premier semestre 2019, avec un chiffre d'affaires consolidé de 2,607 milliards d'euros, en hausse de 8,4% par rapport aux 2,404 milliards à même époque l'année précédente. Mais le résultat opérationnel courant et le résultat net récurrent sont en baisse respectivement de -40,1% et -60,8%.

« A fin juin 2019, l'effectif du Groupe (hors Italie) se compose de 10 200 salariés, en hausse de plus de 400 salariés par rapport à fin 2018. Cette hausse est liée à l'intégration des effectifs de Jaguar Network - racheté à hauteur de 75% pour près de 100 M€ en début d'année - à des embauches liées à l'accélération du Groupe sur les déploiements et raccordements Fibre, ainsi qu'à des recrutements sur l'activité mobile, l'activité d'hébergement et l'extension du réseau de distribution », indique par ailleurs Iliad. la contribution de Jaguar Network au chiffre d'affaires France dans l'activité des services fixe est de 21 millions d'euros.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité