Gain de parts de marché record pour les puces serveurs d'AMD

AMD a livré mi-mars la troisième génération de processeurs Epyc 7003 pour serveur. Crédit photo : AMD

AMD a livré mi-mars la troisième génération de processeurs Epyc 7003 pour serveur. Crédit photo : AMD

AMD a pris près de deux points de parts de marché en volume à Intel sur le segment des processeurs pour serveurs au premier trimestre 2021. Ce gain et sa focalisation globale sur la vente de puces plus haut de gamme permettent au fabricant d'amortir l'impact financier d'une situation moins enviable sur les segments des desktops et des notebooks.

A première vue, le premier trimestre 2021 n'a pas été une période faste pour AMD. Selon Mercury Research, sa part en volume du marché global des processeurs X86 a en effet baissé (-1 point à 20,7%) d'une année sur l'autre au profit de celle des produits d'Intel. Une régression qui s'explique par un recul de ses positions dans le domaine des CPU pour notebooks (-1 point à 18%) et une stabilité (19,3%) de celles qu'il occupe sur celui des composants pour desktops. Mais dans le même temps, le poids de ses ventes trimestrielles sur le segment des puces pour serveurs a atteint une importance (+1.8 point à 8,9%) qu'il n'avait pas connu depuis 2006. La firme dirigée par Lisa Su en a donc tiré des revenus très substantiels.

Hausse significative du prix de vente moyen chez AMD

Pour ne rien gâcher, la situation du fabricant sur les autres segments du marché des processeurs n'a peut-être pas eu un impact si négatif que cela sur ses facturations. AMD a, en effet, choisi de se concentrer sur la commercialisation de produits générant davantage de marge. « Au cours de ce trimestre, AMD a livré moins de processeurs d'entrée de gamme et plus de composants haut de gamme, ainsi que des volumes plus importants de CPU pour serveurs. Le prix de vente moyen de ses produits a donc enregistré une hausse significative », indique Dean McCarron, le président de Mercury Research.

Cette stratégie choisie par AMD a été mise en oeuvre sur un marché mondial des processeurs qui enregistre des progressions impressionnantes (+41% entre janvier et mars derniers). Le premier trimestre 2021 a été le second plus important de l'histoire en termes de volumes écoulés. Le plus faste n'était autre que le trimestre précédent. La situation a profité à AMD et bien sûr à Intel, le principal acteur du duopole qui règne sur le marché des serveurs X86. Le premier souffre néanmoins plus que le second d'un contexte mêlant depuis plusieurs mois difficultés d'approvisionnement et forte demande des clients. Au quatrième trimestre 2020, il a en a résulté pour la première fois en trois ans une baisse simultanée des parts de marché d'AMD sur les segments des desktops et des notebooks.  Comme le montre les résultats du premier trimestre 2021, sa situation s'est arrangée dans le domaine des CPU pour PC de bureau, en dépit des difficultés que connaît la chaine d'approvisionnement.

Les puces Intel Rocket Lake changent la donne sur le desktop

Toutefois, cette stabilisation des positions d'AMD sur le marché du desktop n'est peut-être que momentanée. En mars dernier, Intel a livré ses processeurs Rocket Lake qui offrent une alternative particulièrement intéressante au Ryzen 5000 d'AMD sur l'entrée de gamme, là où les plus gros volumes d'achat sont logiquement réalisés. En outre, les nouvelles puces bénéficient d'une disponibilité importante à un prix très compétitif. A l'inverse, les produits concurrents proposés par AMD se font toujours rares et sont commercialisés à un tarif loin du prix de vente suggéré par le fabricant. La nouvelle donne que constitue les puces Rocket Lake promet un match intéressant entre Intel et AMD au cours du deuxième trimestre.

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité