Google achète Velostrata et sa technologie de migration cloud

 Pilotée par Issy Ben-Shaul, Velostrata a développé une technologie qui facilite le transfert des applications vers le cloud public. (crédit. D.R.)

Pilotée par Issy Ben-Shaul, Velostrata a développé une technologie qui facilite le transfert des applications vers le cloud public. (crédit. D.R.)

En jetant son dévolu sur l'israélien Velostrata, Google brigue une technologie qui permettra à ses clients de transférer facilement et rapidement les charges de travail basées sur des machines virtuelles vers la Google Cloud Platform.

Google a annoncé ce mercredi l'acquisition de Velostrata, une start-up israélienne spécialisée dans la migration cloud. Les termes financiers de la transaction n'ont toutefois pas été divulgués. Créée en 2014 par Issy Ben-Shaul, cette start-up propose un service de migration facilitant le transfert des applications des datacenters des entreprises vers le cloud public. Elle a mis au point une solution de cloud hybride qui sépare le stockage de la puissance de calcul tout en permettant l'exécution de machines virtuelles dans le cloud. Les utilisateurs peuvent par ailleurs contrôler l'endroit où leurs données se trouvent ainsi que le provisionning de leurs ressources, aussi bien sur site que dans le cloud.

Eyal Manor, vice-président de l'ingénierie chez Google Cloud a déclaré qu'avec cette acquisition, la firme de Mountain View élargira son portefeuille d'outils de migration, tout en permettant aux entreprises de simplifier le transfert des données vers la  plate-forme Google Cloud. Avec Velostrata, les utilisateurs pourront « facilement et rapidement migrer des charges de travail basées sur des machines virtuelles telles que de grandes bases de données, des applications d'entreprise, des DevOps et des traitements par lots volumineux depuis et vers le cloud », a-t-il précisé dans un communiqué annonçant le rachat.

Plus de 31 M$ levés depuis 2014

Velostrata a son siège social à San Mateo, en Californie, et un centre de recherche et de développement en Israël. La société a levé 31,5 millions de dollars auprès d'Intel Capital, de Norwest Venture Partners et de 83North Venture Capital.  Les employés de la jeune pousse rejoindront l'équipe de Google à Tel Aviv.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité