Greenpeace épingle les constructeurs informatiques

Depuis août dernier, Greenpeace force les principaux acteurs de l'informatique à se justifier sur leur politique environnementale. En France, on se retranche confortablement derrière la couverture collective de la directive DEEE.

Depuis août dernier, Greenpeace distribue les bons et les mauvais points aux acteurs de l'informatique, forçant les plus grands à se justifier sur leur politique environnementale. En France, le silence est de mise, et l'on se retranche confortablement derrière la couverture collective de la directive DEEE. Une attitude que dénonce Greenpeace. On adore Apple. La marque à la pomme crée des ordinateurs au design épuré. Mais, à l'intérieur, c'est autre chose. Mac, iPod, iBook... tous les produits Apple recèlent des substances chimiques (phtalates, plomb, mercure, etc.) que d'autres constructeurs sont en train d'abandonner parce qu'elles sont dangereuses. Et, en fin de vie, ordinateurs, lecteurs MP3, téléphones mobiles échouent dans des pays en voie de développement où des travailleurs pauvres les recyclent, les désossent et s'intoxiquent. À la pointe du progrès technologique, Apple refuse d'utiliser des substances alternatives moins dangereuses pour la santé dans la fabrication de ses produits. La pomme reste empoisonnée. » Qui s'en prend de façon si véhémente à une marque pourtant réputée « très cool »? Greenpeace, soi-même ! Une pétition adressée à Steve Jobs a même été mise en ligne (http://www. greenmyapple.fr) pour faire passer le message. C'est en août 2006 que l'organisation écologique a secoué pour la première fois le landernau de l'informatique et des télécoms en publiant un classement des entreprises « écoresponsables ». Un deuxième classement est paru en décembre et un troisième devrait sortir sous peu, le temps d'affiner quelques points. « Nous essayons de créer une compétition positive entre les marques. L'idée, c'est qu'il existe une marge de manoeuvre pour éliminer un certain nombre de substances », explique Yannick Vicaire, le responsable de la campagne « Toxiques » chez Greenpeace France.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité