Hébergement : Sewan ajoute les services packagés d'Ikoula à son catalogue

Stanislas de Goriainoff (gauche) et Cédric Rittié, respectivement directeur technique et directeur produit et marketing chez Sewan. Crédit photo : Sewan

Stanislas de Goriainoff (gauche) et Cédric Rittié, respectivement directeur technique et directeur produit et marketing chez Sewan. Crédit photo : Sewan

Conçue pour construire des services sur mesure pour le comptes des clients, l'offre d'hébergement de Sewan demande aux partenaires une certaines expertise pour être exploitée. En rendant les services d'Ikoula accessible aux revendeurs, l'opérateur apporte une réponse à ceux qui cherchent des offres plus simples à délivrer.

Moins de cinq mois après le rachat de l'hébergeur Ikoula par l'opérateur Sewan, les premières synergies entre les deux entreprises se concrétisent. Le 14 février, l'acquéreur a ajouté l'intégralité des offres de services cloud de sa nouvelles filiale à son catalogue, complétant ainsi ses propres services d'hébergement fédérés sous l'appellation Cloud Datacenter. En les proposant à ses partenaires, Sewan ajoute de la simplicité dans ses services d'hébergement et espère ainsi en vendre davantage en marque blanche. Parmi les 1300 à 1400 partenaires (dont 1000 en France) avec lesquels travaille Sewan, seuls 350 à 400 d'entre eux ont déjà utilisé son offre Cloud Datacenter depuis son lancement qui remonte à quatre ans environ.

Eviter  le recours des partenaires de Sewan à d'autres opérateurs

« Cloud Datacenter fournir un pool de ressources [Ndlr : RAM, CPU, stockage, adresse IP publique ...], intégralement modulables et personnalisables. Elles permettent à nos partenaires de créer des services sur mesure pour leurs clients et de les connecter, s'ils le souhaitent, à nos autres services dans les domaines des réseaux, de la téléphonique ou encore de la sécurité », explique Stanislas de Goriainoff, le directeur technique de chez Sewan. En contrepartie de sa puissance, Cloud Data Center demande pour être exploité une expertise que les revendeurs de l'opérateur ne possède pas tous. Résultat, Sewan voyait certains de ses partenaires aller s'adresser à des concurrents lorsqu'il s'agissait de souscrire à des offres d'hébergement simples. Avec les offres packagées de serveurs mutualisés (gamme Flex), de serveurs dédiés (gammes Agile et Power) et de de backup, cette perte de chiffre d'affaires potentiel devrait se résorber.

Pour assurer le développement de ses offres issues du catalogue d'Ikoula, Sewan permet à ses partenaires de les tester gratuitement pendant deux mois. « Nous avons choisi une durée de 60 jours car cela leur permet de faire des essais pendant le premier mois et, les cas échéant, d'utiliser le second mois pour effectuer des migrations vers nos services », explique Cédric Rittié, le directeur produit et marketing chez Sewan. Formées à la notion de ventes indirectes, les équipes avant-vente d'Ikoula assureront le support des partenaires.

Une offre de SDWAN attendue cette année

En 2021, Sewan a réalisé une croissance organique de 17% en 2021 débouchant sur un chiffre d'affaires annuel de plus de 150 millions d'euros. Cette année, son objectif est de porter ses revenus à 175 M€. Comme l'an dernier, le groupe prévoit de recruter une centaine de partenaires. L'exercice en cours devrait également voir l'opérateur lancer ses propres offres de SDWAN, première brique de services issue de la refonte totale de sa suite logicielle Sophia. Cette dernière constitue une interface unique qui donne aux partenaires la possibilité d'être autonomes de la commande des produits et services paramétrés à la facturation.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité