HP réorganise sa direction

Léo Apotheker n'y va pas avec le dos de la cuillère. Nommé l'automne dernier, le président de HP a décidé d'un remaniement important du top management de la société. Il entraîne le départ de trois de ses collaborateurs. En premier lieu, celui de Ann Livermore, présente chez HP depuis 1982 et dernièrement à la tête de l'activité entreprise du constructeur. Celle qui fut un des candidats potentiels à la succession de Mark Hurd, l'ancien CEO de HP, continuera toutefois de travailler pour la société en tant que membre du comité de direction.

Randy Mott, le directeur informatique de HP, et Pete Bocian, son vice président exécutif n'auront pas cette possibilité puisque leur départ est effectif immédiatement. Il découle de la volonté du fabricant de changer la gestion de son système d'information interne en éliminant le rôle de directeur administratif pour élargir le rôle de son directeur informatique. Le monsieur « tout-en-un » qui doit les remplacer n'a pas encore été désigné.

Nouvelle garde rapprochée autour d'Apotheker

Ces remaniements ont pour effet de modifier les noms des collaborateurs de HP qui forment la garde rapprochée de Leo Apotheker. En effet, Dave Donatelli, le vice président en charge de l'activité serveurs, stockage, réseau et services technologiques, ainsi que Bill Veght, le vice président exécutif en charge de l'activité logiciels, reporteront directement au CEO de HP. Jusqu'ici, ils rendaient compte à Ann Livermore. Jan Zadak, le vice président exécutif en charge des ventes reportera lui aussi directement à Leo Apotheker.

Dernières conséquences connues de ce remaniement, les rôles de certains hauts cadres de HP sont étendus. C'est le cas de celui de Todd Bradley, le vice président exécutif de PSG, qui sera également chargé d'étendre la présence de HP en Chine. Vyomesh Joshi, vice président exécutif d'imaging et printing group, aura la même mission sur le marché indien.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

2024, l'année de Windows 11

2024, l'année de Windows 11

Si le parc de PC dans les entreprises françaises fonctionne encore majoritairement sous Windows 10, Microsoft a toutefois fixé la fin de son support le 14 octobre 2025....

Publicité