Itancia rachète NIS pour entrer sur le marché de la cybersécurité

« Nous cherchions la bonne opportunité et nous avons identifié NIS qui présentait toutes les qualités requises », indique Thierry Legoff, le directeur général du groupe Itancia. CDrédit photo : itancia

« Nous cherchions la bonne opportunité et nous avons identifié NIS qui présentait toutes les qualités requises », indique Thierry Legoff, le directeur général du groupe Itancia. CDrédit photo : itancia

Le VAD Itancia acquiert son homologue NIS afin d'élargir son offre en communications d'entreprises aux solutions de cybersécurité. L'entreprise racheté affiche 6 M€ de chiffre d'affaires et un effectif de 7 personnes.

Cela faisait quelques années qu'Itancia scrutait le marché de la cybersécurité en quête d'une acquisition. Fin novembre, le VAD spécialisé dans les communications d'entreprise est passé à l'action. Il a racheté NIS, un distributeur focalisé sur la commercialisation de solutions de protection des données sensibles. Fondée en 1995 par son directeur général Philippe Salerno, cette entreprise exploite un catalogue d'offre volontairement resserré composé des produits et services de Gemalto-Thales, Ingenico, ASK/Paragon et DriveLocks. Elle revendique 6 M€ de chiffre d'affaires annuel pour un effectif de 7 personnes basées à Gemenos (13).

« Nous cherchions la bonne opportunité et nous avons identifié NIS qui présentait toutes les qualités requises. Comme nous, cette société grandit, dispose d'une très belle emprunte sur son marché, et est reconnue par ses clients et partenaires constructeurs », indique Thierry Legoff, le directeur général du groupe Itancia. En moyenne, le VAD affiche une croissance annuelle moyenne de 15 à 20%, tandis que son acquisition revendique 56% de progression sur ses trois derniers exercices.

Orienter les 4000 revendeurs d'Itancia vers NIS

A court terme, Itancia ne prévoit pas de changement dans la conduite de l'activité de NIS. Celui-ci conserve son dirigeant et ses équipes demeurent dans ses locaux actuels. Aucune réflexion sur la fusion des deux marques n'est non plus engagée. S'agissant des synergies entre les deux structures, Itancia compte les faire jouer notamment en amenant son portefeuille de 4000 revendeurs, dont 3000 actifs en France, à commercialiser les produits de cybersécurité proposés par NIS.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité