L'activité vCloud Air de VMware reprise par OVH

Laurent Allard, CEO d'OVH, sur la du VMworld 2016 de Barcelone en octobre dernier aux cotés de Ray O'Farell, CTO de VMware. (crédit : S.L.)

Laurent Allard, CEO d'OVH, sur la du VMworld 2016 de Barcelone en octobre dernier aux cotés de Ray O'Farell, CTO de VMware. (crédit : S.L.)

L'hébergeur et fournisseur cloud français OVH a mis la main sur l'activité vCloud Air de VMware, comprenant notamment les 14 datacenters cloud public du spécialiste de la virtualisation. Avec cette opération, dont la clôture est attendue avant fin juin, OVH se donne les moyens de percer dans le SDDC et le cloud hybride auprès des clients middle-market et grands comptes.

Si la légitimité d'OVH en tant qu'hébergeur n'est plus à faire, c'est encore loin d'être le cas dans le cloud public et hybride. Surtout face aux ténors du genre que sont AWS, Microsoft Azure ou encore Google Cloud. Mais la situation pourrait bien changer, et le roubaisien compte certainement inverser la vapeur avec sa dernière annonce. Et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit, rien que ça, du rachat de l'activité vCloud Air de VMware. Partenaires depuis 7 ans, les deux acteurs se connaissent sur le bout des doigts, OVH étant l'un des très grands clients de VMware avec plus de 50 000 machines virtuelles tournant en production. OVH avait d'ailleurs resserré encore plus ses liens avec le spécialiste des solutions de virtualisation avec le lancement en juin dernier d'une offre de Software Defined Datacenter (SDDC) à la demande articulée autour des offres VSphere 6, VSan et NSX et VMware.

« VMware est en cours de cessation à OVH de vCloud Air aux USA et en Europe, comprenant ses centres de données, ses opérations, ainsi que ses équipes au service de la réussite des clients », peut-on lire dans un communiqué. « Après la clôture de l'acquisition, OVH opérera le service sous le nom de vCloud Air Powered by OVH. L'entreprise poursuivra l'exploitation des technologies de cloud hybride offertes par VMware et continuera de travailler en étroite collaboration avec VMware dans la commercialisation et le service client pour les trois cas d'usages établis de vCloud Air : extension, consolidation et reprise d'activité de datacentre. »

L'offre cloud public d'OVH sur OpenStack maintenue ?

Les détails de l'acquisition, notamment financiers, n'ont pas été précisés. On sait toutefois qu'OVH a les reins suffisamment solides, surtout après sa dernière levée de fonds record, pour financer ce rachat. Avec cette opération, OVH se jette dans le grand bain du cloud public et hybride et s'ouvre à une clientèle middle-market et grands comptes qui lui faisait jusqu'à présent défaut dans ce domaine. Le roubaisien met aussi la main sur le parc de 14 datacenters cloud public que VMware possède un peu partout dans le monde et notamment en Angleterre et en Allemagne, mais pas en France où la société a préféré botter en touche. Se pose maintenant la question du devenir de l'offre cloud public d'OVH reposant sur OpenStack : sera-t-elle poussée en complément, servira-t-elle de produit d'appel ou passera-t-elle à la trappe ? Une question - parmi d'autres - que l'on pourra poser au CEO d'OVH Laurent Allard à l'occasion d'un point de presse prévu mercredi matin.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité