La montée en gamme d'EBP dans le bâtiment porte ses fruits

Capture d'écran de Bâiment Open Line.

Capture d'écran de Bâiment Open Line.

Lancée en septembre 2017, la nouvelle version du logiciel pour le BTP d'EBP a généré 1,5 M€ de chiffre d'affaires licences l'an dernier. L'arrivée de cette solution dans le catalogue de l'éditeur de logiciels de gestion étend sa cible aux PME du bâtiment.

Si les revenus d'EBP sont restés globalement stables l'an dernier, certaines des activités de l'éditeur de logiciels de gestion ont brillé par leur dynamisme. Tel fut le cas des ventes de licences de ses gammes destinées aux professionnels du bâtiment.  Portées par une croissance à deux chiffres, elles ont généré 1,5 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier. En y ajoutant la composante services (maintenance, mises à jour...), le total des facturations d'EBP sur le marché du BTP a atteint entre 4,5 et 5 M€ l'an dernier, soit environ 10% des revenus de l'éditeur. « L'année 2020 a démarré sur la même tendance de progression des ventes de licences dans le bâtiment, jusqu'à ce que le confinement mette en pause toute l'économie », indique Frédéric Dannery, le directeur commercial d'EBP.

Un verticalisation basée sur Open Line

EBP doit ses performances dans le BTP à une refonte de sa stratégie, tant sur le plan technologique que commercial, sur ce marché où il est présente depuis au moins 15 ans. En septembre 2017, l'éditeur a remplacé les anciennes versions des logiciels qu'il proposait aux acteurs du secteur (10 000 licences actives avant la refonte) par de tout nouveaux produits basés sur sa technologie Open Line. Jusqu'alors, cette dernière n'était exploitée que pour la fourniture de logiciels de gestion horizontaux. « Bâtiment Open Line nous permet de proposer des configurations de 30, 40 et même 50 postes, alors que ce que nous commercialisions précédemment étaient rarement mis en réseau. Nous avons aussi profité de son lancement pour étendre le périmètre fonctionnel que nous proposons aux professionnels du bâtiment, avec, notamment, des modules de suivi de chantier et de planning bien plus poussés », précise Frédéric Dannery.

Du fait de leur limitation technologique, les anciennes versions des logiciels pour le bâtiment d'EBP étaient surtout utilisées par des artisans. Avec Bâtiment Open Line, l'éditeur s'attaque aussi aux PME du BTP. A travers les quatre versions de Bâtiment Open Line, il reste néanmoins en mesure de répondre aux besoins de sa cible historique, tout en développant ses ventes auprès d'entreprises plus grandes désireuses d'équiper de 10 à 50 postes. En 2019, les achats de licences de la version la plus évoluée de la nouvelle solution ont représenté 15% environ des 4,5 à 5 M€ de chiffre d'affaires de l'activité bâtiment d'EBP.

Un réseau de partenaires dédié

Le haut de la gamme Bâtiment Open Line n'est commercialisé que par un réseau de partenaires certifiés. Mis en place en septembre 2018, il constitue une nouveauté chez EBP qui laissait jusqu'alors tout revendeur commercialiser son logiciel pour le bâtiment. « Nous collaborons aujourd'hui avec 132 partenaires certifiés Centre expert Bâtiment. 91 d'entre eux sont issus de notre réseau de revendeurs labellisé PME.  Les autres sont issus de notre réseau petites entreprises », détaille le directeur commercial d'EBP. Ce nouveau réseau de distribution, l'éditeur est bien décidé à le suivre. A son intention, il a mis pour la première fois en place des rencontres revendeurs exclusivement axées sur le bâtiment, en partenariat avec les éditeurs Spigao (gestion des appels d'offres) et EdiCAD (CAO/DAO, relevés, devis et métrés). Trois sessions de travail ont eu lieu entre fin 2019 et février 2020 à Lyon, Nantes et Paris. Les trois autres sessions qui devaient encore avoir lieu ont dû être reportées du fait de la crise sanitaire.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité