La pénurie de composants stoppe la reprise du marché des smartphones

Evolution des livraisons mondiales de smartphones par fabricants entre les troisièmes trimestres 2020 et 2021. Source : IDC

Evolution des livraisons mondiales de smartphones par fabricants entre les troisièmes trimestres 2020 et 2021. Source : IDC

Après deux trimestres de croissance, les ventes mondiales de smartphones se sont repliées de 6,8% au troisième trimestre 20201. En cause, l'impact négatif de la pénurie de composant déjà perceptible lors du trimestre précédent.

L'embellie n'aura pas duré longtemps sur le marché mondial des smartphones. Au troisième trimestre 2021, le nombre de terminaux commercialisés s'est établi à 342.3 millions d'unités, reculant ainsi de 6,8% d'une année sur l'autre, selon Gartner. L'année avait pourtant bien commencé pour les industriels du secteur. Leurs ventes avaient progressé de 26% au premier trimestre 2021 et de 10,8% lors des trois mois suivants. De quoi nourrir l'espoir d'une reprise solide sur une longue période, après une année 2020 noire (-12,5%), une année 2019 morose (-1%) et une année 2018 peu dynamique (+1,2%).

Le segment des smartphones premium reste en hausse

Comme sur d'autres marchés, c'est la pénurie de composants qui a fini par avoir raison de la dynamique de celui des smartphones. Elle a entraîné une perturbation des calendriers de production, qui a elle-même baissé les niveau de stocks et finalement repoussé la mise à disposition des produits dans les canaux de distribution. Une catastrophe, donc, alors que la demande, elle, était là. Pour atténuer les effets du manque de composants sur leurs chiffres d'affaires, les fournisseurs ont privilégié la production de modèles hauts de gamme. Ce qui explique pourquoi les ventes trimestrielles de smartphones premium ont progressé, en dépit du contexte.

Apple dégage 19% de croissance et reprend la seconde place

Samsung est le seul grand fabricant de Smartphones à avoir vu ses ventes en baisser (-14,6%) au troisième trimestre 2021. Cependant, ses livraisons de smartphones haut de gamme ont crû, emmenées par les dernières versions de ses terminaux pliables. Le coréen reste le numéro un mondial du secteur, avec 20,2% de part de marché (-1,9 point). Son dauphin Apple, lui, a fait mieux que sortir son épingle du jeu. Il affiche des livraisons en hausse de 19,3% et une part de marché de 14,2% (+3,1 points). L'américain a profité de son positionnement premium, de mises à niveaux fonctionnelles et d'une base installée de clients encore peu équipée en 5G. L'un dans l'autre, il a ainsi regagné la second place du classement des fournisseurs de Gartner, que le chinois Xiaomi lui avait prise au deuxième trimestre 2021. Ce dernier a subi sa première (très légère) baisse de ventes, après quatre trimestres consécutifs de croissance. Sa part de marché a néanmoins gagné près d'un point à 13%.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité