Le bond des ventes d'IBM montre la bonne santé du mainframe et du cloud hybride

IBM fait état d'un bond de 98 % du chiffre d'affaires de ses mainframes de la Série z en monnaie constante au troisième trimestre. Crédit photo : IBM

IBM fait état d'un bond de 98 % du chiffre d'affaires de ses mainframes de la Série z en monnaie constante au troisième trimestre. Crédit photo : IBM

Avec un revenu trimestriel total atteignant 14 milliards de dollars pour le troisième trimestre, le rapport financier de Big Blue révèle une bonne performance des mainframes et de l'infrastructure hybride.

À l'heure où la plupart des entreprises planifient des déploiements dans le cloud et où beaucoup d'entre elles sont en train d'affiner leur stratégie de sortie des mainframes, IBM enregistre une croissance à deux chiffres de ses activités liées aux big iron pour le trimestre clos en septembre. Le fournisseur, qui a récemment publié ses résultats du troisième trimestre, a fait état d'un bond de 98 % du chiffre d'affaires de ses mainframes de la Série z en monnaie constante (c'est-à-dire après amortissement des fluctuations monétaires). IBM, dont les mainframes sont gérés par la branche infrastructure, a lancé le z16 en avril avant sa commercialisation au second trimestre. Lors du lancement, les observateurs du secteur avaient déclaré que les performances et l'évolutivité du z16 pourraient accroître l'usage des mainframes dans les environnements de cloud hybride.

Outre le bond des ventes de mainframes, les revenus de l'activité d'infrastructure hybride d'IBM ont également augmenté au dernier trimestre. Pour le trimestre clos en septembre, la branche infrastructure d'IBM - qui comprend l'infrastructure hybride, l'infrastructure distribuée, le support et les mainframes - a enregistré un chiffre d'affaires total de 3,4 milliards de dollars, en hausse de 23,1 % sur un an. Plus précisément, les activités d'infrastructure hybride et distribuée du fournisseur ont augmenté respectivement de 41 % et 21 %. Dans l'intervalle, Google a affirmé lors du lancement de son service Dual Run de migration de mainframe annoncé dans le cadre de la conférence annuelle Cloud Next 2022 organisée du 11 au 13 octobre, qu'un nombre important d'entreprises fonctionnaient encore sur des mainframes, autre preuve de la bonne santé du mainframe.

Croissance dans tous les secteurs d'activité

IBM, qui a enregistré une croissance à deux chiffres au cours des deux derniers trimestres, a déclaré un chiffre d'affaires total de 14,1 milliards de dollars pour le trimestre, soit une augmentation de 15 % en glissement annuel. Le bénéfice net s'élève à 3,2 milliards de dollars. L'activité logicielle du fournisseur, qui comprend les services de traitement des transactions, la filiale Linux Entreprise Red Hat, l'automatisation, l'intelligence artificielle (IA) et les produits et services de sécurité, a enregistré un chiffre d'affaires de 5,8 milliards de dollars, en hausse de 14,2 % sur un an.

Plus précisément, le chiffre d'affaires des services de traitement des transactions a augmenté de 33 %, suivi par Red Hat, dont le chiffre d'affaires a augmenté de 18 % en glissement annuel. Le chiffre d'affaires des produits de sécurité a augmenté de 6 %, suivi par l'IA et l'automatisation, dont le chiffre d'affaires a augmenté respectivement de 4 % et de 3 %. Dans le secteur du conseil, qui comprend la transformation de l'activité, le conseil en technologie et les opérations d'application, IBM a déclaré un revenu total de 4,7 milliards de dollars, soit une augmentation de 14 % en glissement annuel.

Alors que les revenus des opérations d'application et du conseil en technologie ont tous deux connu une augmentation de 17 %, les revenus de la transformation des entreprises ont augmenté de 14 %. « En termes d'utilisation des liquidités au cours des trois premiers trimestres, nous avons investi plus d'un milliard de dollars dans des acquisitions, ce qui a été plus que compensé par le produit des activités cédées », a déclaré James Kavanaugh, directeur financier d'IBM, lors de la conférence téléphonique sur les résultats de l'entreprise avec les analystes, selon une transcription de Seeking Alpha.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité