Le rachat de Clesys positionne Econocom sur la sécurité des data centers

L'acquisition du petit prestataire parisien Clesys va permettre à la SSDI Econocom de proposer des services d'audit et de supervision des systèmes de sécurité des data centers.

Suite au rachat d'Osiatis en septembre 2013, Econocom indiquait que les acquisitions auxquelles il procéderait jusqu'à la fin de son exercice 2017 ne cibleraient que des entreprises spécialisée et de taille moyenne. Depuis, le groupe s'en tient à cette stratégie. L'an dernier, elle l'a amené à mettre la main sur des sociétés françaises comme Rayonnance ou ASP Serveur. Aujourd'hui, c'est au tour de Clesys de rentrer dans son giron via la reprise de 100% de son capital. Elle sera intégrée au pôle sécurité d'Econocom-Osiatis, dirigé par Jean-Luc Lemire, dont Vincent Crolard, le président de Clesys, va devenir l'un des managers.

Clesys : Une entreprise en croissance et bénéficiaire

La nouvelle acquisition d'Econocom propose des prestations de sécurisation des infrastructures, des réseaux et des data centers. Ses services vont de l'audit de sécurité et de conformité, jusqu'à la supervision complète des systèmes de sécurité, en passant par la sécurisation des flux d'informations. Depuis sa création en 2005, cette société de services parisienne n'a cessé de faire croître son activité. En 2013, elle a réalisé 6,8 M€ de chiffre d'affaires pour un bénéfice net de 172 K€. L'ensemble de ses effectifs, soit 55 collaborateurs, va rejoindre le groupe Econocom.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité