Le rachat de Datafab s'inscrit parfaitement dans la stratégie d'Alteca

De gauche à droite : Guillaume Mougin, le directeur général d'Alteca, et Laure Dupin et Denis Vergnaud, fondateurs de Datafab. Crédit  photo : Alteca

De gauche à droite : Guillaume Mougin, le directeur général d'Alteca, et Laure Dupin et Denis Vergnaud, fondateurs de Datafab. Crédit photo : Alteca

L'ESN lyonnaise Alteca a acquis son homologue parisienne Datafab pour son positionnement marqué sur la data et le secteur bancaire. Deux domaines autour desquels l'entreprise nourrit de fortes ambitions.

En mai 2021, Alteca rachetait l'agence Lilloise de Micropole et en faisait le socle du lancement d'un pôle de compétences dédié aux data dans la capitale des Flandres. Deux ans plus tard, c'est encore cette volonté de renforcer son expertise autour de la donnée qui motive l'acquisition de la société Datafab par l'ESN. Fondée il y a 8 ans par Laure Dupin et Denis Vergnaud, la cible de l'opération développe une offre de services autour de l'ingénierie, de l'architecture et de la science de la données ainsi que l'IA. Des compétences qui lui ont permis de délivrer environ 200 projets jusqu'ici, en particulier pour le compte de clients bancaires, et, dans une moindre mesure pour des acteurs de la distribution et du luxe.

50 nouveaux collaborateurs pour Alteca

Or, le déploiement déjà entamé d'Alteca sur le secteur bancaire figure au coeur des ambitions de l'ESN, au même titre que le renforcement de ses compétences dans la data. Fortes de leur alliance, les deux sociétés de services entendent « proposer des offres à forte valeur, communes à leurs clients. » Des synergies qui seront mises en oeuvre notamment en région parisienne, où le lyonnais Alteca exploite l'une de ses 10 agences et où Datafab a implanté son siège. Cette dernière dispose également d'une agence au Luxembourg qui accueille une partie de ses 50 consultants.

Créé en 1996 par Jean Mougin, Alteca a réalisé 63 M€ de chiffre d'affaires en 2022 pour un effectif d'environ 650 collaborateurs. Datafab de son côté, affiche un peu plus de 4 M€ de revenus. La société apportera sa contribution au groupe en tant que filiale à 100 %.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité