Lenovo supprime des postes en Chine et aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, le siège de Lenovo est situé à Morrisville, en Caroline du Nord. (Crédit : D.R.)

Aux Etats-Unis, le siège de Lenovo est situé à Morrisville, en Caroline du Nord. (Crédit : D.R.)

Plus d'un millier de personnes, soit 2% de l'effectif de Lenovo, sont concernées par les licenciements auxquels le constructeur chinois va procéder aux Etats-Unis et en Chine.

Le constructeur chinois Lenovo va licencier un millier de personnes, principalement aux Etats-Unis et en Chine, soit 2% environ de ses 52 000 employés. Le fournisseur l'a confirmé il y a quelques jours à The Register. Un porte-parole a indiqué au site d'informations britannique que le groupe voulait rester aussi compétitif que possible. Il mène une stratégie en trois axes visant à préserver son activité historique sur les PC et à remanier ses activités serveurs et smartphones, afin de se développer sur d'autres technologies, notamment dans le cloud. Lenovo veut améliorer sa performance financière pour continuer à investir sur les activités mobiles et datacenters, ainsi que sur l'intelligence artificielle et le big data.

Au 3ème trimestre 2017, sur le marché mondial des PC, Lenovo a conservé une part de marché stable, à la 2ème position du classement derrière HP Inc qui a en revanche progressé, à 22,8% (chiffres IDC). Sur son 1er trimestre fiscal, clos en juin dernier, le constructeur a réalisé une perte nette de 72 M$ pour un chiffre d'affaires de 10 Md$, stable d'une année sur l'autre.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité