Les fusions acquisistion ont brassé plus de 240 Md$ en fin d'année 2020

En décembre 2020, l'éditeur Salesforce faisait l'acquisition de Slack pour 27,7 milliards de dollars. (Crédit : Pixabay)

En décembre 2020, l'éditeur Salesforce faisait l'acquisition de Slack pour 27,7 milliards de dollars. (Crédit : Pixabay)

L'industrie IT a le vent en poupe malgré la crise sanitaire. Les transactions mondiales ont totalisé la somme de 243,37 milliards de dollars au 4e trimestre 2020 d'après GlobalData. Les entreprises américaines caracolent en tête de ce marché.

Les rachats de sociétés IT ne connaissent pas la crise. En effet, l'ensemble des transactions fusion-acquisition de l'industrie technologie mondiale a pesé 243,37 milliards de dollars au dernier trimestre de 2020 (octobre à décembre 2020), d'après la base de données GlobalData. Le rapport, publié par la société d'analyses de données et de conseil londonienne, montre une augmentation de 12,5% par rapport au trimestre précédent. Dans la répartition entre les différentes régions du monde, l'Amérique du Nord est en tête avec un total des transactions annoncées au cours de la période s'élevant à 121,92 milliards de dollars.

L'Europe, qui occupe la seconde place du classement (suivant la valeur des transactions), voit l'ensemble de ses transactions s'élever à 85,61 milliards de dollars, suivi par l'Asie Pacifique qui comptabilise un total de 31,41 milliards de dollars de transactions.

 

Selon le rapport de GlobalData, le premier pays en termes d'activité de fusions et acquisitions au quatrième trimestre 2020 était les États-Unis avec 680 transactions, suivis du Royaume-Uni avec 159 et de la Chine avec 115. A noter que les États-Unis arrivent en tête de liste en termes de valeur de transactions à 117,97 milliards de dollars soit plus de 96% du montant total de la région Amérique du Nord.

Focus sur cinq opérations


Parmi toutes les offres, cinq opérations de fusion et acquisition ont marqué ce quatrième trimestre 2020, représentant à elles seules 52,9% de la valeur globale des transactions pour cette fin d'année. La valeur combinée de ces cinq transactions technologiques s'est élevée à 128,66 milliards de dollars, contre une valeur globale de 243,37 milliards de dollars enregistrée pour le trimestre.

En octobre 2020, AMD (Advanced Micro Devices) mettait la main sur Xilinx - expert en puces programmables (FPGA) et SmartNIC - pour 35 milliards de dollars. Avec cette spécialité, AMD espère renforcer sa position dans le secteur des data centers.

Fin octobre, Marvell Technology rachète Inphi pour 10,27 milliards de dollars et étoffe sa gamme de semi-conducteurs, notamment les puces pour réseaux optiques, très prisées dans les infrastructures 5G.

Parmi ces mastodontes de l'industrie technologique américaine, un intrus, l'entreprise espagnole Cellnex Telecom (spécialisée dans le rachat de parc de points hauts pour la téléphonie mobile), qui acquiert CK Hutchison Holdings pour un total d'actifs de 11,69 milliards de dollars. Cette transaction permettra, à terme, d'ajouter 30 000 sites de télécommunication en Europe.

S&P Global annonçait sa fusion avec IHS Markit pour 44 milliards de dollars en novembre dernier, afin d'accélérer sa croissance et combiner certaines activités telles que les notations de crédit, les activités de veille commerciale et les indices boursiers et énergétiques de S&P Global avec les indices de référence et les indices obligataires d'IHS Markit, les prix des obligations et les données de référence, et des informations sur les secteurs des ressources naturelles, de l'automobile et de l'ingénierie comme l'indique Reuters.

Dernière de l'année, cette opération est un coup de maître dans le secteur de la collaboration. Début décembre 2020, le géant Salesforce croque Slack pour 27,7 milliards de dollars (l'acquisition est en cours de finalisation). Cette transaction est la plus importante réalisée par l'éditeur de logiciel depuis sa création en 2000. Salesforce souhaite ainsi s'aligner sur le marché des outils de collaboration à distance face à Microsoft et sa solution Teams, ainsi que Zoom.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité