Les opérateurs cloud investissent davantage dans les datacenters

Les datacenters de Microsoft Azure poussent comme des champignons un peu partout dans le monde avec des sites maion ou chez des hébergeurs comme Interxion. (Crédit Microsoft)

Les datacenters de Microsoft Azure poussent comme des champignons un peu partout dans le monde avec des sites maion ou chez des hébergeurs comme Interxion. (Crédit Microsoft)

Au dernier trimestre, les dépenses globales d'investissement sur les quatre derniers trimestres ont dépassé les 149 milliards de dollars.

Il est désormais bien établi qu'au cours de l'année écoulée la pandémie de Covid-19 a largement profité aux fournisseurs de cloud, mais une nouvelle étude du cabinet Synergy Research Group montre que, sous l'effet de la crise, les hyperscalers ont considérablement augmenté leurs investissements dans les datacenters. Selon cette étude, les dépenses d'investissement des opérateurs de cloud hyperscale ont augmenté de 31 % par rapport à l'année précédente, pour atteindre 38 milliards de dollars au premier trimestre 2021. Si bien qu'au dernier trimestre, les dépenses globales d'investissement des quatre derniers trimestres ont dépassé les 149 milliards de dollars, contre 121 milliards de dollars au cours des quatre trimestres précédents. Ces chiffres de Synergy sont basés sur l'analyse des dépenses d'investissement et de l'empreinte des datacenters des 20 plus grosses entreprises mondiales de services Internet et de cloud, parmi lesquelles figurent les plus gros opérateurs dans les domaines de l'infrastructure en tant que service (IaaS), de la plate-forme en tant que service (PaaS), du logiciel en tant que service (SaaS), de la recherche, des réseaux sociaux et du commerce électronique.

Telles qu'elles ressortent des chiffres de Synergy, une grande partie des dépenses d'investissement hyperscale est consacrée à la construction, à l'expansion et à l'équipement de grands datacenters, dont le nombre est passé, selon le cabinet d'analystes, à 625 à la fin du premier trimestre. Toujours d'après Synergy, en moyenne, les dépenses liées aux datacenters représentent bien plus de la moitié de l'ensemble des dépenses d'investissement des opérateurs hyperscale, mais le cabinet d'études admet que la part des datacenters dans les dépenses d'investissement varie fortement d'un trimestre à l'autre et d'un opérateur à l'autre. Selon Synergy, les quatre opérateurs ayant le plus investi au cours des quatre derniers trimestres sont Amazon Web Services (AWS), Microsoft, Google et Facebook. À eux seuls, les budgets d'investissement de ces quatre acteurs ont largement dépassé ceux des autres opérateurs hyperscale du marché. Les autres entreprises ayant le plus investi dans les datacenters sont Apple, Alibaba et Tencent. 

Toujours plus de datacenters 

Selon John Dinsdale, analyste en chef du Synergy Research Group, la pandémie a été un stimulateur, plus qu'un obstacle, de la croissance pour les opérateurs hyperscale et l'envolée des dépenses est loin d'être terminée. « Comme nous l'avons observé, au cours des quatre derniers trimestres, la croissance extrêmement forte des revenus, des dépenses d'investissement et des dépenses liées aux datacenters s'est poursuivie », a déclaré M. Dinsdale. « La comparaison de cette situation avec d'autres types de grands fournisseurs de services dans le monde, est intéressante », a-t-il ajouté. « Alors que les niveaux de dépenses en investissement des opérateurs hyperscale ne cessent d'établir de nouveaux records, le contraste avec les opérateurs de télécommunications, dont les dépenses en Capex sont restées totalement stables depuis cinq ans maintenant, est frappant, et montre leur incapacité à augmenter leurs revenus globaux », a-t-il encore déclaré. « Compte tenu de la croissance continue des revenus des services des hyperscalers et le besoin croissant d'une plus grande empreinte mondiale des datacenters, nous prévoyons une croissance continue à deux chiffres des dépenses d'investissement des hyperscalers pendant plusieurs années », a ajouté John Dinsdale. Au total, au cours des quatre derniers trimestres, les entreprises citées dans l'étude de Synergy ont généré plus de 1 700 milliards de dollars de revenus, soit en croissance de 24 % par rapport aux quatre trimestres précédents. Sans surprise, la croissance des dépenses d'investissement d'Amazon (AWS) et de Microsoft - les deux leaders incontestés du secteur mondial de l'hyperscale - a été particulièrement élevée, tandis que les dépenses de Google ont légèrement diminué et que celles d'Apple ont rebondi au cours des deux derniers trimestres. Parallèlement, Facebook, Alibaba et Tencent ont continué à augmenter leurs dépenses. Selon Synergy Research, en dehors de ces sept premiers, IBM, NTT, Oracle, JD.com, Twitter et Baidu comptent aussi parmi les autres grands investisseurs de l'hyperscale. 

En mars, une analyse de la société de conseil aux entreprises Frost & Sullivan a révélé que l'investissement mondial dans l'infrastructure des datacenters devrait dépasser les 26 milliards de dollars d'ici à 2025, sous l'effet de la création effrénée de données et de la demande non satisfaite. Même si, en début de pandémie, de nombreuses entreprises de datacenters ont réduit leurs projets de construction, Frost & Sullivan estime que l'industrie connaîtra une croissance significative en 2021 en raison de la demande non satisfaite. L'investissement total dans les solutions d'infrastructure de datacenters (DCIS) devrait atteindre 26,15 milliards de dollars d'ici à 2025, contre 16,73 milliards de dollars en 2019, soit un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 7,7 %. 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité