Lexmark lance des offres solutions avec ses partenaires Expert

Renaud Deschamps, dg France

Renaud Deschamps, dg France

Lexmark veut rebondir. En difficultés financières, sur un marché des imprimantes qui décline, le groupe américain va faire souffler le vent de la reconquête.  Une stratégie mondiale, préparée depuis de longs mois, déclinée aujourd'hui par le staff français de la compagnie.

Lexmark est en pleine révolution. C'est le message que veut faire passer l'entreprise. Fin août, elle arrêtait ses gammes jet d'encre (en les maintenant pour les clients existants). Ce n'était qu'en hors d'oeuvre. Aujourd'hui, Lexmark annonce deux nouvelles orientations, d'une part un axe solutions, d'autre part le renouvellement de sa gamme avec la sortie de 57 nouveautés.

Depuis dix huit mois, Lexmark a racheté 5 éditeurs de soft : Perceptive Software dans la gestion de contenus, Pallas Athena spécialiste des business process, Brainware pour la capture intelligente, Isys outil de search, et une société américaine ultra spécialisée sur le marché du SaaS pour les universités américaines. La liste n'est pas close, d'autres rachats vont suivre. L'idée est de compléter les gammes d'imprimantes par des solutions et de relier ces solutions aux soft fondamentaux de l'entreprise, des suites logicielles et les ERP.

80% des documents internes sont non structurés

Une mutation due à plusieurs facteurs. Les flux documentaires diminuent, le flux papier étant moins important que le flux documentaire interne à l'entreprise. Lexmark veut aller sur ces flux documentaires, leur gestion et leur intégration avec le SI. Il note également que les infrastructures d'impression sont mal intégrées dans l'entreprise, que 80% des documents internes sont non structurés, que 70% des process sont manuels. Bref, il reste  de la marge pour le traitement documentaire en interne, donc pour des solutions intégrées dans les matériels d'impression.

«Ce nouvel axe solutions sera relayé par les partenaires Expert, une centaine en France, ce sont nos partenaires à plus forte valeur ajoutée » souligne Renaud Deschamps, directeur général France de Lexmark. Les solutions MPS sont vendues en direct avec l'appui des partenaires, les imprimantes par l'ensemble du channel Lexmark. Depuis l'arrêt des jets d'encre, Lexmark a donc trois grandes offres : les imprimantes laser, les services MPS, le software (avec les rachats d'éditeurs). Toutes passent par l'indirect.

En parallèle, Lexmark renouvelle profondément sa gamme d'imprimantes et de MFP laser, en particulier les A4. 75% de la gamme A4 laser est renouvelée.  « Avec trois axes, note Etienne Maraval, directeur marketing et communication : la performance, l'environnement, l'intelligence ».

 

 

https://www.distributique.com/actualites/lire-lexmark-restructure-et-va-licencier-1-700-personnes-18760.html

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité