Mandriva s'allie avec QNAP

Richard Lee, CEO de QNAP, a fait le déplacement à Paris pour présenter les avantages du couplage de l’offre Pulse 2 de Mandriva à sa gamme d’appliances Turbo NAS. (crédit : LMI)

Richard Lee, CEO de QNAP, a fait le déplacement à Paris pour présenter les avantages du couplage de l’offre Pulse 2 de Mandriva à sa gamme d’appliances Turbo NAS. (crédit : LMI)

Après avoir échappé au dépôt de bilan, le spécialiste français en distribution Open Source Mandriva vise l'équilibre cette année. Il mise sur plusieurs partenariats dont un avec QNAP, le fournisseur taïwanais de NAS, pour viser les petites et moyennes entreprises.

Le moins que l'on puisse dire c'est que Mandriva a eu chaud. Après moult déboires dans les années 2000, le spécialiste français en distribution Open Source a échappé au dépôt de bilan et est même sorti en novembre dernier d'un plan de continuation d'activité. Au niveau des comptes, la situation s'est améliorée et devrait continuer à se rétablir : « nous avons diminué nos pertes de 50% chaque année et en principe à fin 2014 ou début 2015 nous devrons être à l'équilibre », a indiqué Jean-Manuel Corset, président du directoire de Mandriva.

Pour parvenir à sortir de sa délicate situation, Mandriva a misé sur une stratégie de diversification géographique (Chine, Inde, Allemagne, Autriche et Suisse) et également au travers de trois gammes de solutions : Business Server, MBS et Pulse 2. Cette dernière, une solution logicielle de gestion de parc IT, vient d'ailleurs d'être boostée via un partenariat signé avec le fournisseur taïwanais d'appliances NAS, QNAP. Pourquoi QNAP ? « QNAP a été le fournisseur le plus réactif et le premier en termes d'innovation, proposant en plus une offre importante en x86 ne nécessitant pas de devoir recompiler notre logiciel en hard », explique Jean-Manuel Corset.

Mandriva Pulse

Interface de la gestion d'inventaires de la solution de gestion de parc IT Pulse installée sur une appliance QNAP.

La solution de parc IT Pulse 2 de Mandriva inclut des fonctions de tableau de bord, d'inventaire, de déploiement, d'imaging, de prise de contrôle à distance, de sauvegarde et de restauration, de gestion des mises à jour Windows, de gestion des licences et de reporting. « L'intérêt d'adosser Mandriva Pulse à notre NAS est la possibilité de réaliser plusieurs images disques et de les stocker sans passer par un serveur, car nous pensons à terme qu'une appliance NAS pourra remplacer certains serveurs traditionnels », a fait savoir Richard Lee, CEO de QNAP. Reste que cette éventualité, avec laquelle nombre de responsables informatiques ne devraient pas être d'accord, devrait surtout être réservée aux petites entreprises, coeur de cible pour Mandriva et QNAP adressées au travers de ce partenariat.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité