Michael Dell : « Dell et EMC ne sont plus qu'une seule compagnie »

Le CEO DE Dell Technologies Michael Dell a exhorté les participants de Dell World 2016 a considérer sa compagnie comme une seule et même structure. (Crédit: D.R.)

Le CEO DE Dell Technologies Michael Dell a exhorté les participants de Dell World 2016 a considérer sa compagnie comme une seule et même structure. (Crédit: D.R.)

Dell et EMC sont une seule et même compagnie. Tel est le mot d'ordre donné cette année par Michael Dell, CEO de Dell Technologies à l'occasion de son dernier événement Dell World 2016 (du 18 au 20 octobre à Austin) pour évoquer le rapprochement de son entreprise avec EMC.

Six semaines après le rachat du géant de l'infrastructure EMC par Dell pour un montant record de 67 milliards d'euros, le message de Michael Dell lors  de l'événement Dell World qui s'est déroule du 18 au 20 octobre à Austin est celui de l'unité. « Nous ne formons plus  deux entreprises mais une seule », a-t-il martelé  à la presse  « Pensez à nous comme une seule compagnie, car c'est ce que nous sommes actuellement », a martelé l'emblématique patron du groupe texan.

Sans surprise de la part d'une société dont la gigantesque fusion est effective depuis peu, il n'y a pas eu beaucoup d'annonces majeures sur Dell World. Lors de la convention, ont été présentées quelques nouveautés, comme son dernier programme partenaires, l'extension de son portefeuille d'infrastructures convergentes, des offres de sécurité, un outil d'analyse de données,  son dernier système de stockage ainsi que les mises à jour de sa plate-forme Elastic Cloud Storage. Nos confrères d'IDG News Services rapportent que Michael Dell était particulièrement exubérant dans ses réponses adressées aux journalistes, rappelant que sa compagnie était numéro un dans tous les domaines, que ce soit sur le marché des serveurs, du stockage, de la virtualisation, des infrastructures hyperconvergées/convergées et du PaaS, ainsi que sur les PC. Sur les PC nous avons connu une croissance de 15 trimestres d'affilée », a affirmé Michael Dell. « Pour nous, l'avenir n'a jamais été meilleur », s'est-il réjoui.

Des suppressions de postes à l'horizon


Suite au rachat d'EMC, Dell s'avère être un mastodonte de l'informatique cumulant les 74 milliards de dollars de revenus pour 140 000 employés répartis dans 180 pays dans le monde. Il compte parmi ses clients 98% des entreprises classées au Fortune 500. Quoiqu'il en soit, le groupe pourrait annoncer un vaste plan de réduction d'effectifs. Selon l'agence Bloomberg, le Texan pourrait licencier entre 2 000 à 3 000 personnes aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année en raison des doublons résultant du nouvel ensemble. Les coupes concerneraient les secteurs administratifs, la chaîne d'approvisionnement et le marketing. Dans l'Hexagone « il n'y aura pas 36 patrons de 36 choses », nous avait confié Anwar Dahab, DG de Dell France, lors d'une conférence de presse à Paris. La compagnie qui regroupe désormais 14 000 salariés compterait ainsi économiser 1,7 milliard de dollars d'ici 18 mois.  

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité