NC2 se développe dans le SaaS et prépare son expansion géographique

Créée il y a 20 ans, la société lyonnaise NC2 n'en est pas moins une entreprise en pleine effervescence. Suite à son acquisition par le groupe Eolane (un gros sous-traitant dans le domaine de l'électronique) en juillet 2010, le prestataire de services informatiques a élaboré un plan de développement à cinq ans visant à multiplier par deux son chiffre d'affaires qui s'élève aujourd'hui à 4,5 M€. Un objectif qui passe par une extension de sa présence sur le territoire français et le développement de ses offres dans le domaine du SaaS.

courtiser les clients comme les éditeurs et intégrateurs

La fourniture d'applications hébergées n'est pas à une découverte pour NC2. Outre des services de gestion aux infrastructures et d'infogérance, la société est aussi hébergeur depuis dix ans. Cette dernière activité lui a permis de développer d'une part un catalogue applicatif, notamment le bureau Windows, qu'elle revend elle-même aux entreprises. D'autre part, elle propose une offre d'hébergement de logiciels métiers pour le compte d'éditeurs et d'intégrateurs. La nouveauté réside d'avantage dans le fait que NC2 veut désormais largement développer la part de ces services dans ses revenus. A cet effet, elle a mis sur pied il y a quatre à cinq mois une équipe de cinq commerciaux dédiés (sur un effectif total de 25 personnes), chargés de démarcher les clients finaux ainsi que les éditeurs et intégrateurs. « Depuis la création de cette équipe, nous travaillons avec 8 nouveaux éditeurs/intégrateurs contre 7 seulement auparavant », précise David Bouriaux, le directeur commercial et marketing de NC2. On compte parmi eux des sociétés comme DIMO Gestion, Absys Cyborg ou encore Volume Software. NC2 élargit également le portefeuille de logiciel SaaS qu'elle commercialise elle-même et devrait bientôt signer en exclusivité avec un éditeur « qui propose une application capable de diviser par deux la facture énergétique de l'entreprise avec un ROI de neuf mois ». Grâce à cette nouvelle stratégie, les revenus générés par l'activité hébergement de NC2 devraient progresser de 15% cette année, eux qui représentent déjà près de 40% du chiffre d'affaires de l'entreprise.

Quatre régions en ligne de mire

Pour l'heure, la portée des développements de l'offre de NC2 se limite à la région Rhône-Alpes. A termes, toutefois, ces services devraient être proposés ailleurs en France, notamment en Île-de-France, en PACA, dans les Pays de La Loire et le Nord-Pas-de-Calais où le prestataire souhaite s'implanter en priorité. « Ces implantations passeront au moins en partie par des opérations de croissance externe », indique David Bouriaux. Pour financer ces acquisitions, NC2 pourra notamment s'appuyer sur la puissance financière d'Eolane, son nouveau propriétaire.

 

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité