NetApp recrée du lien physique avec ses partenaires

Franck Risbec, directeur des ventes partenaires Europe du Sud de Netapp : « Pour mieux toucher les commerciaux et les avant-vente avec des intervention spécifiques à leurs métiers, nous avons opté cette année pour des sessions différenciées, précédées par une session plénière d'une heure trente. » Crédit photo : NetApp

Franck Risbec, directeur des ventes partenaires Europe du Sud de Netapp : « Pour mieux toucher les commerciaux et les avant-vente avec des intervention spécifiques à leurs métiers, nous avons opté cette année pour des sessions différenciées, précédées par une session plénière d'une heure trente. » Crédit photo : NetApp

Annulé en 2020, le tour de France partenaires de NetApp a repris cette année. Le retour de cet évènement présentiel et l'évolution de sa formule a permis d'y faire participer un nombre record de visiteurs.

Confinement et mesures sanitaires obligent, NetApp France avait dû, comme d'autres, annuler son tour de France partenaires en 2020. La situation s'étant améliorée sur le front de l'épidémie, le fournisseur de solutions de gestion des données a pu repartir sur les routes. Entre le 15 septembre et le 14 octobre derniers, ses équipes ont fait étape à Nantes, Strasbourg, Toulouse, Lyon, Aix-en-Provence, Paris et Lille. A en croire Franck Risbec, le directeur des ventes partenaires Europe du Sud de Netapp, le succès était au rendez-vous : « En 2019, notre road show avait réuni 180 personnes. Cette année, les représentant de nos revendeurs étaient 300. »

Des sessions séparées pour les commerciaux et les avant-vente

Le fait que 2020 fut une année blanche en termes de rencontres physiques entre fournisseurs et partenaires a certainement motivés plus de visiteurs à faire le déplacement. Mais le changement de formule de tour de France qui leur était proposé a également joué. Auparavant, les sessions proposées par NetApp rassemblait à la fois les commerciaux et les avant-vente de ses partenaires. « Pour mieux toucher ces deux populations avec des intervention spécifiques à leurs métiers, nous avons opté cette année pour des sessions différenciées, précédées par une session plénière d'une heure trente », explique Franck Risbec.

Ces temps de paroles ont été notamment utilisés pour parler des évolutions chez les clients, où les métiers ont pris le pouvoir en allant chercher par eux-mêmes des ressources dans le cloud, lorsque la DSI ne répond pas assez vite à leurs demandes. Une situation dans laquelle NetApp estime être à même de manoeuvrer, grâce à sa technologie hybride et sa capacité à gérer la complexité en termes de compliance avec les politiques IT des entreprises. Le fournisseur s'est également étendu sur la montée en puissance du pay as you go, auquel il répond à travers Keystone. Depuis quelques mois, cette offre managée est disponible en multi-tenant, de sorte qu'un partenaire peut désormais créer ses propres offres (PRA, sauvegarde...) en ayant plusieurs clients sur une même baie.

Un retour au présentiel encore incomplet

Bien qu'il ait pu tenir son tour de France en présentiel cette année, NetApp n'a néanmoins pas encore rebasculer tous ces événements dans ce format. Du 20 au 22 octobre dernier, le fournisseur a, en effet, organisé encore une fois son événement mondial Insight en mode virtuel.

Netapp récompense ses partenaires

Le 6 octobre, NetApp dévoilait les noms de ses meilleurs partenaires en EMEA dans le cadre de ses Partner Awards 2021. Sur les 10 lauréats, trois sont français. Parmi eux figure Atos, détenteur du prix de la plus forte croissance dans la région, grâce au gain d'un projet client très significatif avec le fournisseur l'an dernier. De son côté, Stordata France s'est distingué en recevant le prix de la meilleure campagne marketing, centrée, en l'occurrence, sur l'offre FlexPod de NetApp. Enfin, le groupe Computacenter a été élu partenaire de l'année en EMEA. Un résultat que le groupe britannique doit à l'ensemble de ses filiales dans la zone et donc en partie à sa filiale française.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité