Orange Cyberdéfense rachète deux sociétés suisses

« C’est une nouvelle étape vers notre objectif pour devenir le leader européen de la cybersécurité », s'est félicité Hugues Foulon, PDG d'Orange Cyberdéfense suite aux rachats de SCRT et Telsys. (crédit : Orange Cyberdéfense)

« C’est une nouvelle étape vers notre objectif pour devenir le leader européen de la cybersécurité », s'est félicité Hugues Foulon, PDG d'Orange Cyberdéfense suite aux rachats de SCRT et Telsys. (crédit : Orange Cyberdéfense)

La filiale d'Orange spécialisée dans la cybersécurité a mis la main sur les sociétés suisses SCRT et Telsys. Deux acquisitions qui doivent soutenir le développement du groupe en Europe qui ambitionne de dépasser le milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2023.

Orange Cyberdéfense poursuit son essor à l'international. Déjà implanté en Belgique, au Danemark, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Norvège, en Suède et au Royaume-Uni, la filiale de l'opérateur télécom français spécialisée en services et solutions de cybersécurité s'étend désormais en Suisse au travers des rachats de SCRT et Telsys. Avec ces acquisitions, le groupe va ainsi renforcer ses expertises en threat intelligence et aussi de hacking éthique qui à elle seule comptera désormais plus de 200 collaborateurs.

SCRT est présent sur le marché de la cybersécurité depuis 2002 en suisse romane avec des spécialités en audits et tests d'intrusion, SOC, conseils et intégration de solutions. Telsys de son côté (ex Telecom Systems), fondée en 1989, est à l'origine positionné des infrastructures réseaux, cloud et datacenters. Suite au rachat de Telecom Systems par SCRT en 2020, les deux sociétés ont réuni leur siège sur Morges près de Lauzanne. Ces deux sociétés emploient une centaine de collaborateurs également répartis sur leurs bureaux de Genève et de Berne. 

Une autonomie locale assurée L'équipe de management existante et les structures de SCRT et Telsys conservent face à Orange une autonomie locale pour accélérer leurs plans d'expansion, en particulier sur le territoire suisse-allemand indique un communiqué. Suite à ce rachat, Telsys et SCRT prévoient d'étoffer leur catalogue de prestations pour offrir, par exemple, à leurs clients une plus large palette de services SOC en 24/7 ou encore une offre étendue de prestations en matière de services de sécurité hébergés. « Cette opération va nous permettre de poursuivre notre projet industriel de leadership en Suisse en s'appuyant sur la taille d'Orange Cyberdefense, son portefeuille de services et son modèle opérationnel pour servir encore mieux nos clients nationaux », a ainsi confirmé  Eric Delangle, chairman de SCRT et de Telsys.

En 2021 Orange Cyberdéfense a réalisé une augmentation de 14 % de son chiffre d'affaires avec comme objectif d'atteindre le milliard d'euros de revenus en 2023. « C'est une nouvelle étape vers notre objectif pour devenir le leader européen de la cybersécurité. Nous accélérons sur le 7ème marché de la cybersécurité en Europe en consolidant ainsi la position du groupe Orange sur le marché suisse », s'est félicité quant à lui Hugues Foulon, PDG d'Orange Cyberdéfense.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité