Orange rachète SecureLink pour 515 M€

Thomas Fetten, directeur général de SecureLink, rejoindra la direction de l'ensemble Orange Cyberdefense/SecureData/SecureLink après la finalisation du rachat. (Crédit : SecureLink)

Thomas Fetten, directeur général de SecureLink, rejoindra la direction de l'ensemble Orange Cyberdefense/SecureData/SecureLink après la finalisation du rachat. (Crédit : SecureLink)

Après SecureData en début d'année, Orange vient de racheter une autre entreprise européenne spécialisée en cybersécurité, SecureLink, que l'opérateur a racheté pour la somme de 515 millions d'euros. Objectif : renforcer Orange Cyberdefense.

En début de semaine, Orange a conclu un accord avec Investcorp portant sur l'acquisition de la totalité de SecureLink sur la base d'une valeur d'entreprise de 515 millions d'euros. Cette entreprise, basée aux Pays-Bas, est un fournisseur de services de cybersécurité, avec une présence en Suède, en Belgique, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Danemark et en Norvège.

Fondé en 2003, SecureLink fournit une offre de services spécialisés de conseil en sécurité, de maintenance de sécurité et d'assistance, ainsi que des capacités avancées de détection et de réponse. Le groupe est aussi un revendeur auprès des principaux fournisseurs de solutions de sécurité.En 2018, avec plus de 660 salariés et 14 bureaux, SecureLink a enregistré un chiffre d'affaires de 248 M€ et a servi plus de 2 100 clients issus d'un large éventail de secteurs.

Le management de SecureLink intégré à Orange Cyberdefense

Cette acquisition va continuer de renforcer la division Cyberdefense d'Orange, surtout dans sa stratégie de proposer ses services au niveau européen. Orange Cyberdefense a généré près de 303 M€ de chiffre d'affaires en 2018, soit 12 % de plus par rapport à 2017. L'équipe de direction de SecureLink rejoint l'équipe de direction globale et participera à la définition du modèle opérationnel du nouvel ensemble. L'acquisition devrait être finalisée à la fin du 2ème trimestre ou 3ème trimestre 2019.

« Avec l'acquisition de SecureData [en février dernier, Ndlr] et de SecureLink, Orange dispose de la plus haute capacité d'anticipation et de défense contre les attaques, ainsi que d'équipes de défense locales sur tous les principaux marchés européens », indique Hugues Foulon, directeur exécutif de la cybersécurité pour Orange.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité