OVH lève 267 M€ pour se développer massivement à l'étranger

Avec sa levée de 267 millions d'euros, la société fondée par Octave Klaba se les moyens d'étendre ses infrastructures notamment en Asie et aux Etats-Unis. (crédit : D.R.)

Avec sa levée de 267 millions d'euros, la société fondée par Octave Klaba se les moyens d'étendre ses infrastructures notamment en Asie et aux Etats-Unis. (crédit : D.R.)

OVH va massivement investir dans son développement à l'international et mettre le paquet pour faire grossir ses infrastructures de datacenters et réseaux. Sur les 3 prochaines années, OVH met en place un plan d'investissement de 400 millions d'euros.

OVH a les reins financiers solides. Le fournisseur roubaisien spécialisé dans l'hébergement et le cloud vient en effet d'annoncer une gigantesque levée de fonds de 267 millions d'euros. Une somme astronomique comparée aux 220 millions levés entre juin 2013 et juin 2014 par les acteurs français du logiciel d'après le dernier baromètre Afdel/KPMG, sachant que parmi les plus grandes levées IT de ces dernières années, on trouve Talend (29 millions d'euros levés en décembre 2013) ou encore Neolane (27 millions d'euros en 2012) mais racheté depuis par Adobe. D'autant qu'en 2014, OVH n'a réalisé « que » 225 millions d'euros de chiffre d'affaires, en nette progression cependant par rapport aux 200 millions de 2013.

Ce financement de 267 millions prend la forme d'un crédit syndiqué, prenant le relais d'un précédent de 140 millions d'euros contracté en mars 2013. Il est réparti entre une ligne de RCF (Revolving Credit Facility) de 160 millions d'euros à maturité de 6 ans à laquelle le pool bancaire historique a participé composé notamment de BNP Paribas, Crédit Agricole et HSBC, et d'emprunts obligataires Euro PP à hauteur de 107 millions d'euros pour 6, 7 et 8 ans. Pour cette opération OVH a été conseillé par KPMG et VI Advisory (conseils en Corporate Finance), Nabarro & Hinge (conseil juridique).

Un plan d'investissement qui comprend également 133 millions d'euros auto-financés

« Cette opération qui nous permet de diversifier nos sources de financement et d'allonger la maturité moyenne de notre dette, assure les trois prochaines années de développement, a précisé Nicolas Boyer, directeur financier d'OVH. « Elle financera un programme d'investissement de plus de 400 millions d'euros [comprenant la levée de 267 millions complétée de 133 millions d'auto-financement, NDLR], tout en conservant la structure actuelle du capital de l'entreprise. Ainsi nous pouvons intensifier le déploiement de nos infrastructures datacenters et réseau, pour accompagner nos clients dans le cloud et capter de nouveaux marchés ». 

Grâce à cette manne financière, OVH compte également poursuivre son développement massif à l'international qu'il avait annoncé à l'occasion de son dernier événement OVH Summit avec l'arrivée de datacenters en Asie et sur la côte Ouest des États-Unis.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité