OVHcloud se renforce dans le NVMe-oF en rachetant Exten

L'hyperviseur d'Exten s'installe sur des serveurs x86 ou ARM pour créer un pool de stockage flash NVMe-oF. (Crédit : AIC)

L'hyperviseur d'Exten s'installe sur des serveurs x86 ou ARM pour créer un pool de stockage flash NVMe-oF. (Crédit : AIC)

Pour mieux accompagner ses clients désirant utiliser des ressources de stockage flash en mode NVMe-oF, OVHCloud se renforce avec le rachat de la jeune pousse texane Exten Technologies.

Après le rachat du français OpenIO (stockage objet)  le mois dernier, OVHCloud met la main sur Exten Technologies. Spécialisée dans le stockage flash NVME-oF (NVMe Over Fabric), qui vient aujourd'hui concurrencer les traditionnels systèmes SAN, cette start-up va donc aider l'hébergeur et fournisseur de services cloud français a renforcé ses infrastructures et proposé une plateforme de stockage bloc plus performante grâce à la magie du NVMe-oF. Parmi les concurrents d'Exten, on peut citer les start-ups Pavilion Data, Vast Data, Kioxia, Lightbits - sans oublier le précurseur E8 Storage désormais dans le giron d'AWS - mais aussi Pure Storage, HPE, Delll-EMC ou encore NetApp.

Déjà adopté par les principaux fournisseurs de solutions de stockage flash, le NVMe-oF apporte les performances de systèmes DAS sur un réseau Ethernet, Infiniband ou FC dédié au stockage. Le NVMe est un protocole de communication - et un contrôleur associé - extrêmement rapide conçu pour la NAND flash et exploitant la bande passante du bus PCIe. Les SSD NVMe délivrent de meilleures performances (un nombre d'IOPS plus élevé par cycle CPU) et une latence plus réduite (quelques microsecondes) que les SSD exploitant les interfaces SATA et SAS. Le NVMe over Fabric offre les mêmes avantages en termes de performance que le NVMe interne mais hors de la baie en déployant le protocole sur un réseau LAN Ethernet, Fiber Channel ou Infiniband. On obtient ainsi une capacité de latence extrêmement faible et une bande passante très élevée sur le réseau.


L'hyperviseur d'Exten permet de fédérer des ressources de stockage flash NVMe-oF pour créer un pôle en mode bloc.

Fondée en 2013 et installée à Austin, au Texas, Exten emploie une dizaine de personnes selon Crunchbase et a déjà noué des partenariats avec Dell-EMC, HPE, SuperMicro, AIC ou encore Wistron. La solution logicielle d'Exten - un hyperviseur en fait - s'installe sur des serveurs de type commodité (x86 ou ARM) pour déployer une solution NVMe-oF. Reste à savoir si Exten continuera de travailler avec ses clients et partenaires ou deviendra simplement une pile supplémentaire dans l'offre d'OVHCloud. Dans un communiqué de presse annonçant le rachat d'Exten par OVHCloud, on apprend simplement que « les collaborateurs d'Exten [...] travailleront en étroite collaboration avec l'équipe d'experts existante d'OVHcloud aux États-Unis et dans le reste du monde ».

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité