Postes de travail et terminaux mobiles : la sécurité se résume trop souvent à l'antivirus

La vente d'un PC desktop, d'un PC portable ou d'une station de travail est une bonne occasion pour les revendeurs de placer un antivirus. En revanche, les autres produits de sécurité (gestion de mots de passe, chiffrement) rencontrent peu de succès.

La sécurité des postes de travail et des terminaux mobiles n'est pas prise à la légère par les entreprises. C'est une aubaine pour les revendeurs qui ont ainsi souvent l'occasion de coupler une vente d'antivirus à l'achat d'un ordinateur ou d'une station de travail. Las, ce sont à peu près les seules solutions de sécurité dont les clients sont résolument preneurs lors de l'acquisition de ce type de matériels. Ces trois enseignements sont tirés de la quatrième et dernière phase de l'observatoire des postes de travail et des terminaux mobiles, réalisé par Distributique, en partenariat avec Dell. Nous en présentons ici une partie des résultats.

Sollicités pour juger du niveau d'importance accordé par leurs clients à la protection des postes de travail et des terminaux mobiles, 94% des professionnels de l'IT interrogés leur attribue une note allant de 5 à 10/10 sur ce point. Ils sont même une majorité, 21%, à leur avoir donné le nombre de points maximum. Cette conscience des entreprises du besoin de protéger leurs outils informatiques se ressent dans l'activité des revendeurs IT. 42% d'entre eux indiquent que leurs ventes d'antivirus ont progressé lors des 12 derniers mois. Seuls 6% d'entre eux les ont vues diminuer.

Entre 60 et 100% des achats de portables s'accompagnent d'un antivirus

La capacité d'un professionnel de l'IT à vendre un antivirus en même temps qu'un poste de travail ou un terminal mobile peut varier grandement en fonction du matériel concerné. Les PC de bureau et portables sont ceux auxquels est le plus souvent associé l'achat d'un de ces logiciels de sécurité. Quand ils commercialisent un desktop, deux tiers des revendeurs indiquent ainsi vendre également un antivirus dans 61 à 100% des cas. Ce taux est à peu près comparable pour les PC portables.

En ce qui concerne les stations de travail, les résultats sont plus contrastés. Si une forte majorité des professionnels de l'IT continue de parvenir à vendre un antivirus lors de l'achat de ce type de matériels, ils sont aussi 27% à n'en placer que dans le cadre de 1 à 20% des transactions. Ce qui reste tout de même largement mieux que pour les tablettes, pour lesquelles 56% des revendeurs sondés ne vendent des antivirus que lors de 1 à 20% des transactions. Il faut dire que l'offre d'antivirus est peu répandue pour les systèmes d'exploitation Android et iOS.

Kaspersky est le plus proposé par les revendeurs

Quel que soit le produit dont l'achat est couplé à celui d'un antivirus, ces logiciels de sécurité sont le plus souvent commercialisés sous forme de suite incluant également un pare-feu, du filtrage d'URL, de l'antispam, etc. Le commerce des antivirus pourrait s'avérer encore plus florissant si les constructeurs ne proposaient pas aussi ces produits en versions préinstallées sur les postes de travail qu'ils conçoivent. 22% des revendeurs IT interrogés estiment que cela concurrence leurs propres ventes d'antivirus de façon importante, et 37% de façon moyennement importante. Quand ils réalisent une vente d'antivirus, les revendeurs interrogés déclarent qu'ils commercialisent des logiciels Kaspersky auprès de leurs clients professionnels dans 21% des cas. Viennent ensuite Symantec/Norton (19%) et McAfee (16%).

En dehors des antivirus, la capacité des revendeurs à coupler la vente de produit de sécurité à l'achat d'un ordinateur est malheureusement assez faible. Preuve en est que seulement 29% d'entre eux parviennent à placer un antivol à l'occasion de la vente d'un laptop. Ils ne sont également que 23% à réussir à convaincre leurs clients de s'équiper d'un outil de gestion de mots de passe. Avec 25% de réponse positive, les ventes couplées de solutions de chiffrement ne font guère mieux.



Vous pouvez prendre connaissance des résultats complets de la phase 4 de l'Observatoire des Postes de Travail et des Terminaux Mobiles en cliquant sur le bouton ci-dessous.


s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité